Insectes

Medvedka: photo et description de comment se battre

Pin
Send
Share
Send
Send


Medvedki doit son nom à la grande taille, couleur brun-brun, aux pattes avant griffues massives et au corps velu, ce qui permet de comparer cet insecte à un ours. Il existe plusieurs noms populaires pour ces insectes: chou, mole de cricket ou mole de cricket, gale de terre et louveteaux.

Kapustyanka animal est appelé pour l'amour des jeunes plants de chou. Le nom latin de l'ours du genre Gryllotalpa est traduit par "cricket-mole". Ceci est confirmé par la similitude avec le cricket dans la structure du corps et la capacité de faire des sons. L'ours est comme une taupe avec les glands allongés des pattes avant et la capacité de s'enfouir dans le sol. L'avant de l'insecte ressemble à un cancer: la structure de la tête, de la coquille, de la moustache et des pattes ressemble à celle des griffes. L'ours supérieur s'appelle à cause des griffes acérées des pattes avant qui ressemblent aux dents du loup.

Photo de l'auteur: Fir0002, GFDL 1.2

Medvedka - description et photo. A quoi ressemble un ours?

Les ours sont de gros insectes. La longueur de leur corps varie de 3,5 à 5 cm et leur épaisseur atteint 1,2 à 1,5 cm. En haut, le corps du chou est peint dans une couleur brun-brun soyeux, en dessous, en jaune brunâtre. Le corps de l'insecte est couvert de minuscules poils.

Photo de l’auteur: Natasha Wright, Cook’s Pest Control, Bugwood.org

La tête de l'ours a une position prognathique, ou directe, par rapport au corps. Son axe coïncide avec l'axe du corps et les organes de la bouche, mâchoires puissantes, sont dirigés vers l'avant.

Près des mâchoires sont 2 paires de tentacules.

Auteur de la photo: Frank Dorsman

Les grands yeux de l'ours, bien visibles, ont une structure à facettes et sont situés sur les côtés de la tête.

Sur la tête de l'insecte, des antennes filamenteuses se développent, se rapprochant légèrement du pronotum. Ils sont plus courts par rapport aux autres représentants de la moustache de cricket.

Photo de: Katpatuka, FAL

Le pronotum large et plat de l'ours avec les parties latérales (lobes) qui pendent est un trait distinctif de l'insecte. Le thorax moyen et postérieur de l'insecte sont reliés. La tête et la partie antérieure du corps de l'animal sont recouvertes d'une épaisse coquille chitineuse, un dispositif permettant de pousser et de compacter le sol lors de la création de trous. En raison de cette coquille, Medvedka ressemble au cancer.

L'abdomen de Kapustianka est épais, atteignant 1 cm de diamètre et se compose de 10 tergites et de 8 à 9 sternites. Le dessus de l'abdomen comporte des plaques anales et génitales. Les femelles n'ont pas de ponte. Sur le dernier segment de l'abdomen, il y a de longs cercus flexibles recouverts de petits poils ou appendices caudaux qui ressemblent à des antennes.

Photo de l'auteur: Clemens Stockner, CC BY-SA 3.0

Les ours ont 2 paires d'ailes:

  • Les antérieurs sont transformés en élytres courts et coriaces, recouverts de veines épaisses. En longueur, ils n'atteignent que le milieu de l'abdomen. La gaine gauche des insectes de la superfamille du grillon est toujours recouverte par la droite.
  • La paire postérieure est constituée de longues ailes larges, transparentes et membraneuses à fine nervation. Calmes, ils se replient comme un éventail sous les élytres et s’étendent le long de l’abdomen sous forme de harnais. Pendant le vol de l'insecte, les ailes postérieures jouent un rôle actif, tandis que les élytres ne sont impliqués que dans une mesure limitée.

Les mâles diffèrent des femelles par la nervation des élytres. Les individus sans ailes des deux sexes existent, mais ils sont moins communs. À propos, les larves n'ont pas d'ailes.

Auteur de la photo: George Chernilevsky, domaine public

L'ours a 3 paires de membres, chacun comprenant un bassin, un trochanter, une hanche, un tibia et un pied à 3 segments.

Soit dit en passant, l’aide auditive (ou l’organe d’audition) de la Medvedka, comme chez beaucoup d’autres insectes orthoptères chantant (sauterelles, grillons), est située sur les pattes des membres antérieurs et présente une forme ovale ou à fente étroite.

Les pattes postérieures de l'insecte sont robustes et conçues pour le mouvement. Sur sa face interne, il y a 1 à 4 épines. Les membres antérieurs, comme les griffes, sont un appareil de creusement. La cuisse et le tibia sont considérablement élargis et le pied est raccourci. Sur la jambe, il y en a 4 et sur le pied, il y a 2 dents épines de couleur noire, avec lesquelles l'ours coupe dans le sol.

Sur les pattes avant de l'ours sont des trous auditifs. Ils ont une forme de fossé ovale ou étroit.

Auteur de la photo: Pavel Korzunovich (PaKor)

Quels sons fait un ours?

À l'aide du frottement des élytres frontaux opposés, l'ours fait des sons audibles à une distance de plus d'un demi-kilomètre. La stridulation, ou trilles, favorise la communication entre insectes. À propos, les stridulateurs des représentants de la superfamille du cricket et des sauterelles diffèrent:

  • Dans la veine du cricket, l'arc est à droite des élytres et la veine, autour de laquelle l'arc se frotte, est située à gauche.
  • Les stridulateurs des sauterelles occupent une surface plus petite sur les élytres et ne sont pas aussi développés.

En général, les ours polaires chantent, mais les femelles sont également capables de bavarder. Medvedka peut faire des sons de jour et de nuit, à la surface de la terre et sous terre. Les trilles nocturnes invocateurs des mâles sont forts, leur son est aigu et bas. En se déplaçant dans des passages souterrains, les insectes émettent un son plus court et sourd. À propos, la puissance sonore d’un ours est de 1,4 mW. À titre de comparaison: le grillon, ce chiffre atteint 0,06 mW.

Qu'est-ce que Medvedka mange?

La medvedka est le principal ravageur des légumes, des fruits, du melon, des baies et des cultures horticoles. Ces insectes endommagent les racines, les tubercules, le collet des racines, les graines, les parties souterraines des plantes et mangent parfois même de jeunes plants et de jeunes plants. Ours ruinant les pommes de terre, betteraves (table, sucre et fourrage), chou, tomates, carottes, oignons, haricots, concombres, aubergines, poivrons, navets, navets, radis, citrouilles, pastèques, melons, patates douces, raisins, pavot, raisins, pavot, chanvre, tournesol , houblon, tabac, lin, fraises, fraises, arbustes divers, persil et autres plantes parapluies. Les ours endommagent les cultures de blé, seigle, avoine, orge, maïs, riz, millet, soja, chumizy, payza et kaolin. Dans les régions méridionales, elles détruisent davantage de plantes exotiques: agrumes (oranges, mandarines, citrons), thé, coton, cacahuètes, coton. Dans les pépinières et les jeunes vergers, les arbres tels que les pommes, les poires, les prunes, les cerises, les cerises, les abricots et les pêches peuvent souffrir d'un ours.

Dans les forêts, l'insecte endommage les racines des jeunes chênes, hêtres, pins, peupliers, épicéas et autres arbres. En plus de la nourriture des plantes, les ours mangent des vers de terre, des larves de coléoptères, des coccinelles, des libellules et d’autres insectes.

Photo de: Jeroen Willemsen

Où habite l'ours?

Les Medvedki sont distribués presque partout en Europe (sauf en Norvège et en Finlande), en Asie centrale et en Asie du Sud-Est, dans le Caucase, sur les îles du Japon, des Îles Philippines, en Inde, au Vietnam, en Chine et en Indonésie. En outre, ces insectes vivent en Afrique du Nord, en Australie et en Amérique du Nord et du Sud. En Russie, l'ours se trouve partout - de la partie européenne à l'extrême-orient, à l'exception des régions du nord du pays.

L'habitat de l'ours est constitué de lieux humides, de prairies, de plaines inondables de rivières et d'autres plans d'eau. Les insectes vivent principalement dans les tunnels souterrains. Ils creusent dans le sol humus fertilisé et bien réchauffé de potagers et de melons, que l'on trouve souvent près des canaux d'irrigation, dans les zones humides. Ils aiment les endroits avec un stockage élevé d'eau souterraine.

Photo de l'auteur: AncienTor, CC BY-SA 3.0

Mode de vie Medvedki (Kapustianka)

En général, les medvedki mènent un style de vie caché. Toute la journée, ils sont sous la terre, faisant des mouvements dans la couche de surface du sol et mangeant les plantes trouvées le long du chemin. Ils ne viennent à la surface que la nuit. La présence d'ours sur le site ne peut être déterminée que par les rouleaux de sol desserrés et desserrés, les trous dans le sol et des plantes d'aspect parfait pour la santé qui commencent soudainement à mourir.

C'est ainsi que Medvedka se déplace à la surface de la terre. Auteur de la photo: Natalia M. Pochireva

La nuit, les medvedki remontent à la surface du vison et se rendent dans d'autres régions à la recherche de nourriture. Parfois, ils survolent des distances considérables. Ils sont souvent attirés par la lumière vive. Pendant la reproduction, l'ours femelle vole au son des mâles pour l'accouplement.

Medvedka creuse rapidement dans le sol et se déplace, vole et nage magnifiquement, surmontant même des obstacles d'eau importants. L'insecte s'est adapté à la baignade car les zones de plaine inondable, les résidences préférées de l'ours, lors de la crue printanière, sont inondées d'eau.

Photo de l'auteur: böhringer friedrich, CC BY-SA 2.5

Ours nicheur

Les ours commencent à se multiplier au printemps, après un relâchement massif en hiver. Leur fécondation est spermatophorique, comme chez les autres membres des orthoptères. L'accouplement a lieu sous terre. La progéniture apparaît en été.

Les insectes préparent le logement pour leur progéniture: ils creusent des labyrinthes complexes et densément ramifiés autour des racines des plantes et, à de faibles profondeurs (5 à 10 cm de la surface), aménagent des nids sphériques d'environ 10 cm de diamètre. Des individus des deux sexes participent à ce processus. À l'intérieur du ballon se trouve une chambre de nidification de la taille d'un œuf de poule dont les murs sont bien scellés. Là, la femelle pond de 300 à 350 à 600 œufs. C'est une période très importante pour la survie des insectes, car la progéniture située sous terre dépend entièrement de la température et de l'humidité. La femelle ne s'éloigne pas du nid, le protège, maintient la ventilation et la température. Pour ce faire, il nettoie les passages sur le sol, mange les racines des plantes et jette une ombre sur le site de nidification. Les œufs d'un ours polaire ressemblent au mil: ils sont ovales, gris jaunâtre et mesurent 2 mm.

Après 10 à 20 jours, en fonction de la température du sol, des larves grises (nymphes) à six pattes et sans ailes émergent des œufs, qui vivent dans le nid sous la protection de la femelle pendant 20 à 30 jours. À la fin de cette période, la femelle commence à mourir et meurt au bout d'un moment. Après cela, les larves rampent, creusent des trous individuels et commencent à se nourrir.

Le développement des larves est long, avec une transformation incomplète. Dans différentes régions, cette période est différente. Au sud, ils se développent en 1 à 2 ans, au nord en 2-2,5 ans. La larve de l'ours ressemble à un adulte, mais avec une taille plus petite, des ailes et des parties génitales sous-développées. Aux premiers stades de développement, ils sont très mobiles, rapides et sautent bien, comme les sauterelles. Pendant la période de développement, de la larve à l’adulte, individus sexuellement matures, l’ours polaire mue 8 à 9 fois.

Larves de l'ours commun. Photo de l'auteur: Roman Špaček

Où et comment hiverne Medvedka?

Les larves ont de 2 à 6 ans (2 à 6 mues) et les adultes hivernent dans le sol, l'humus ou le fumier. Ils s'enfouissent dans le sol beaucoup plus profondément qu'en été. Les larves approfondissent de 25 cm, les adultes de 60 à 100 cm, parfois de 100 à 120 cm, et forment des empreintes hivernales sous un angle de 45 à 60 degrés. Après l’hivernage, les ours remontent à la surface lorsque la température du sol atteint 12-15 degrés.

Ours, photos et noms

Medvedki presque ne diffèrent pas dans l'apparence et le mode de vie. Certains ne peuvent être distingués les uns des autres que par le nombre de chromosomes.

Selon les dernières recherches et informations fournies sur le site orthoptera.speciesfile.org, le Medvedka extrême-oriental (lat. Gryllotalpa fossor) est synonyme de la medvedka africaine (lat. Gryllotalpa africana).

Vous trouverez ci-dessous une description de plusieurs espèces d'ours.

  • Ours commun(lat.Gryllotalpa gryllotalpa)

Espèces répandues. La taille du corps de l'insecte atteint 3,5 à 5 cm, la longueur du pronotum est de 1,2 à 1,6 cm, les élytres de 1,3 à 1,1 cm, le fémur postérieur de 1 à 1,3 cm. ventre plus brun-jaune couvert de poils fins et épais. La tête et le dos sont presque noirs. Abdomen teint jaunâtre ou olive.

Largement distribué en Europe, sauf dans les pays scandinaves. En outre, l'ours commun vit en Russie, en Afrique du Nord et dans certaines régions d'Asie: dans le Caucase, en Asie mineure et en Asie occidentale, au Moyen-Orient, en Iran et au Kazakhstan.

Photo de l'auteur: Tobias b köhler, CC BY-SA 3.0

  • Ours d'Afrique (ours de l'Est)(lat.Gryllotalpa africana)

Ses dimensions sont inférieures à celles de l'ours commun: le corps mesure de 2,0 à 3,5 cm, la longueur du pronotum de 0,6 à 0,9 cm, la longueur des élytres de 0,8 à 1,2 cm. La couleur est brun-jaune en haut et jaune en bas.

Les ours africains vivent en Asie centrale, en Asie du Sud et du Sud-Est, dans les îles japonaises et philippines, à Ceylan et à Madagascar, en Corée, dans l'Extrême-Orient de la Russie, en Australie, en Nouvelle-Zélande, dans les régions tropicales et subtropicales de l'Afrique.

Photo de l'auteur: Bernard DUPONT, CC BY-SA 2.0

  • Dix ours(latNeocurtilla hexadactyla)

Une variété caractérisée par de petites tailles: de 1,9 à 3,3 cm de long. Initialement, ces ours vivaient en Amérique du Nord et en Amérique centrale et se sont installés en Amérique du Sud.

Photo de l'auteur: dogtooth77, CC BY-NC-SA

  • Ours des steppes(lat.Gryllotalpastepposa)

Le jumeau morphologique de l'ours commun, c'est-à-dire, lui ressemble tout à fait. La longueur de l'insecte atteint 4-5,4 cm. La couleur du corps est brun-jaune.

L'habitat de la Medvedka est la Moldavie, le sud de l'Ukraine, le district sud de la Russie et le sud du Turkménistan.

Photo de l'auteur: Lubomír Klátil

  • Un ours (lat. Gryllotalpa unispina)

La longueur du corps de l'insecte varie de 3,8 à 4,4 cm, la longueur du pronotum ovale est de 1,1 à 1,3 cm et celle des élytres de 1,5 à 1,7 cm.La structure du corps, le mode de vie, la nutrition et la reproduction de cet insecte sont caractéristiques. pour toute la famille, ainsi que la couleur jaune brunâtre.

Il est halophile, c’est-à-dire qu’on le trouve sur les sols salins le long des rives des mers et des lacs, ainsi que sur les marais salés humides. Medvedki, un seul tenant, vit dans le sud de la Moldavie et en Ukraine, dans les régions de la Basse Volga en Russie et de Rostov, en Crimée, en Géorgie, en Azerbaïdjan, en Arménie, au Kazakhstan, en Ouzbékistan, au Turkménistan, au Tadjikistan, en Iran, en Afghanistan et en Chine. Son habitat peut varier en fonction de la répartition des marais salants et des solonets.

Auteur de la photo: Danilov Yu.N.

Medvedka comme appât pour le poisson

Medvedka est connue depuis longtemps comme un excellent appât pour la capture de gros poissons. Les insectes doivent être en vie. Pour ce faire, ils sont conservés dans des conteneurs avec terre et avec un accès à l'air, de préférence un à la fois, les alimentant si nécessaire. Les pêcheurs expérimentés ne sont pas d’accord sur la façon de placer un ours sur un crochet - en partant de la tête, en passant par la poitrine et l’abdomen, ou en enfilant 2 ou 3 têtes d’ours, en les traversant à travers la poitrine. Pour rendre l'appât plus attrayant et produire la saveur appropriée, le ventre est incisé. On croit que le poisson-chat, le chevelu, le barbeau, l'aspic sont bons à la medvedka.

Ennemis naturels de l'ours

Medvedki s'est très bien adapté à la vie. Il n'y a pas tellement d'ennemis naturels dans la nature. Tous les oiseaux ne sont pas en mesure de trouver des insectes sous le sol. Et, néanmoins, ils sont détruits par les tours, les étourneaux, la huppe. Medvedok mange des taupes et des musaraignes, des animaux qui mènent également un style de vie souterrain. Certains insectes sont également des ennemis: fourmis et scarabées, mouches étrangères, mangeant des œufs d'ours et affectant des adultes, nématodes, acariens ectoparasites. L'anaphème de guêpe larra chasse une medvedka du sol, la paralyse et y pond des œufs, ce qui a pour conséquence que les larves en développement de la guêpe dévorent l'insecte vivant. Les bactéries qui se développent par temps humide et pluvieux peuvent détruire un ours.

Photo de l'auteur: Lukáš Konečný

Préparations chimiques de Medvedka

Les appâts pour ours peuvent être préparés à partir de grains de maïs, de seigle, de blé, d'avoine, d'orge ou de son cuits à la vapeur, en y ajoutant un peu d'huile de tournesol. L’appât fini est gravé, c’est-à-dire qu’on y ajoute du poison. Il était une fois des poisons puissants et actuellement interdits comme le phosphure de zinc et la poussière (DDT). De nos jours, diverses préparations modernes spécialement conçues pour la destruction des oursins sont utilisées: par exemple, les Medvetoks. Les produits chimiques modernes de l'ours sont inoffensifs pour le sol, les plantes et les vers de terre: ils ne tuent que les insectes nuisibles. Les grains gravés peuvent être achetés dans les magasins déjà sous forme finie. De tels appâts pour ours achetés ou faits maison sont introduits dans le sol au début du printemps, généralement une semaine avant les semailles. Dans les petites zones résidentielles ou suburbaines, les appâts sont enfouis dans un sol de 2 à 3 cm et dispersés à l'aide de semoirs.

Des graines de maïs ou d'avoine marinées sont parfois semées, cette culture servant d'appât pour tuer les insectes avant de planter les plants principaux.

Vous pouvez vous battre avec Medvedka dans le jardin en trempant les racines et les tubercules de plantes dans des insecticides modernes pendant un moment. Les insectes meurent en mangeant les parties de la plante imbibées de la préparation.

Pendant la période de croissance des plantes, le sol est arrosé avec des composés organophosphorés spéciaux qui sont absorbés par les racines des plantes et qui sont efficaces contre les insectes avec un appareil rongant la bouche.

La destruction d'un ours par des moyens mécaniques

Pour attraper un ours dans la parcelle de jardin, vous pouvez:

  • installez des pièges à insectes sous forme de trous remplis de fumier semi-mûr. Des fosses de 0,5 m de profondeur creusent à l'automne. Attirés par le fumier chaud, les ours s'y rassemblent pour l'hiver. Avec l'arrivée du temps froid, le fumier atteint et se disperse, ce qui fait que les insectes meurent de froid. Cette méthode ne fonctionnera pas dans les régions du sud où il n'y a pas de gel.
  • déterrer les nids de l'ours et les détruire.
  • Dans les endroits où le Medvedok se rassemble, un pot, un pichet ou une bouteille doit être creusé dans le sol. Comme appât, versez de la bière ou enduisez l'intérieur du récipient de miel. En grimpant dans un tel conteneur, l'ours ne peut pas sortir. Ainsi, il vous suffit de récupérer les parasites et de les détruire.
  • на участках, где обнаружены ходы медведки, разложить куски рубероида, фанеры, старого линолеума. Почву под ними необходимо смачивать. Après un certain temps, ils commencent à ramasser les ours sous un tel piège. Il doit être rapidement ramassé et attrapé des insectes dispersés.
  • installer des pièges à lumière pour un ours Pour ce faire, installez les lampes de jardin sur le site et, en dessous, disposez les récipients remplis d’eau et de kérosène. Les ours volent vers la lumière, frappent la lanterne et tombent liquide.
  • dans le vison, fait par les insectes, verser de l'eau et de l'huile de tournesol. L'eau repousse les parasites du jardin à la surface, tandis que l'huile les empêche de respirer. Parfois, une solution de kérosène ou un détergent à lessive est utilisé dans le même but, mais il est préférable de ne pas utiliser ces liquides, car ils nuisent aux plantes plantées.

Entrée au medvedki de vison. Tiré du site: parkerbiolabs.com

Combattre les remèdes populaires de Medvedka

Il existe de nombreux remèdes populaires pour effrayer les ours:

  • utilisant du kérosène:
    • tirez une corde à linge imbibée de kérosène sur le sol autour du site,
    • mettre du sable mélangé avec du kérosène dans la rainure creusée autour du périmètre de la parcelle,
    • enterrer le tissu imbibé de kérosène à la place des insectes.
  • avec l'aide de diverses odeurs émises par les plantes, substances, produits que l'ours n'aime pas. Sur le lit et sous le sol, vous pouvez mettre les feuilles ou les gousses d'ail, la menthe, le poisson pourri, le zeste d'oignon, l'absinthe, l'iode goutte à goutte. Tout cela peut être mis séparément ou ensemble.
  • arrosez la terre avec des excréments d'oiseaux dilués, y compris du poulet.
  • planter des plantes intolérables: ail, oeillets vivaces, chrysanthèmes, soucis.
  • Mettez les coquilles d'œufs et les cendres broyées dans le trou avec la plante.
  • Enveloppez les racines des plants avec un chiffon ou placez la racine et la partie souterraine de la tige dans un étui de protection constitué d'un morceau de tuyau, de plastique, etc.
  • coller autour du périmètre des poteaux de tremble, d'aulne, de saule ou de saule fraîchement coupés, ou bien fermer la parcelle avec des feuilles d'ardoise, d'étain ou autre creusées dans le sol.

Précautions dans le combat avec Medvedka dans le jardin

En appliquant les moyens de lutte avec Medvedka dans le jardin, vous devez vous rappeler de la prudence.

Avec les ours de jardin ou à la place, les enfants, les animaux et les plantes ne devraient pas souffrir. Il faut veiller à ce que les produits chimiques et les appâts toxiques ne tombent pas entre les mains des enfants et ne soient pas essayés par les animaux domestiques.

Les ours empoisonnés doivent être nettoyés immédiatement pour ne pas les picorer et les animaux ne doivent pas manger. Kapusyanka est une créature d'aspect désagréable, tout le monde ne peut la prendre en main. Il est préférable de prendre un insecte par le dos, même si un ours ne peut pas mordre et blesser fortement un être humain - il n’a pas les muscles et les mâchoires si forts. Le maximum qu'elle puisse faire est de gratter la peau avec des griffes acérées.

Cycle de vie

Les nids de la Medvedka ressemblent à une pièce de terre située sous la surface de la terre. Leurs sommets ont des élévations caractéristiques de sorte que la maçonnerie se réchauffe mieux sous l'effet de la chaleur du soleil. À l’arrivée du printemps, les insectes commencent la saison des amours et se poursuivent jusqu’au début juillet. La femelle pond dans son nid plusieurs centaines d’œufs jaunes ou brunâtres, arrondis, d’un diamètre d’environ 3,5 mm.

Nid avec des oeufs d'un medvedka ordinaire.

Après 3 à 4 semaines, les larves apparaissent à la lumière, elles ressemblent à des adultes mais diffèrent par leur couleur brun clair et leurs rudiments d'ailes. Au stade larvaire, les ours vivent de 2 à 4 ans, en fonction de la région et de l’approvisionnement en nourriture, subissant pendant ce temps 4 mues. Les insectes passent l'hiver à plus de 2 m de profondeur, ainsi que dans le fumier ou le compost. Les ours sont extrêmement voraces et omnivores. La ration de larves et d’adultes est constituée de légumes racines, d’insectes variés, de leurs œufs et de leurs larves, ainsi que de vers de terre.

Le développement d'un ours

Le nombre d'ours dans n'importe quel jardin dépend directement de la présence d'autres animaux pouvant réduire considérablement la population d'invités non invités.

Medvedka dans le jardin: les principaux signes

Au début, on peut même oublier la présence d’un ours sur le site, puis l’activité des insectes nuisibles donne un certain nombre de signes caractéristiques:

  • terre enflée au-dessus des nids
  • pistes - sillons dans les lits bien visibles après la pluie et les arrosages,
  • entrées ouvertes - trous dans le trou,
  • dessèchement déraisonnable des semis et des pousses,
  • la mort de jeunes plants,
  • légumes-racines endommagés.

Au cours de la journée, la larve de la larve peut détruire jusqu'à 15 jeunes plantes et le désastre devient alors endémique.

Méthodes de lutte

Aujourd'hui, les jardiniers et les jardiniers ont à leur disposition tout un arsenal d'anciennes méthodes de prévention et de lutte contre les écrevisses, ainsi que de nombreux produits chimiques et dispositifs pour se débarrasser des hôtes indésirables:

  • pièges à excréments
  • amorce de bière
  • savon et kérosène "bains",
  • aromathérapie,
  • "douche à l'oignon",
  • installation d'éoliennes,
  • son effaroucheurs
  • médicaments insecticides.

Combattre les insectes qui ont survécu aux mammouths et aux dinosaures n’est pas si facile. Les adeptes de l'agriculture écologique sont encouragés à utiliser des méthodes traditionnelles éprouvées et, en dernier recours, à passer aux préparations chimiques.

Le but de cette méthode est de créer des sites locaux favorables à l’accumulation, à la reproduction et à l’hivernage des insectes, à leur capture et à leur destruction ultérieures. La méthode est pertinente à la fois au début de la saison estivale et à la veille du premier gel.

Le piège à ours est une fosse d’une profondeur et d’une largeur inférieures à 50 cm, avec un fond en polyéthylène et du fumier mélangé avec de la paille. Les insectes ne resteront pas indifférents devant un tel lieu de résidence: au printemps, les fosses occuperont les femelles et y pondront leurs œufs, à l’automne, les ours se rassembleront dans les fosses à pièges pour hiverner.

Un mois plus tard, on vérifie la présence d'adultes, de leurs œufs et de leurs larves dans le fumier. Au printemps, le polyéthylène avec son contenu est enlevé et brûlé, tandis que du givre avec nids est éparpillé dans la région: avant l’hivernage, les ours deviennent léthargiques, ne peuvent pas se mettre à l’abri et meurent à des températures inférieures.

Leurres délicieux

Un moyen plus humain de se débarrasser d’un ours est l’appât savoureux, l’ancien moyen efficace de réduire le nombre d’escargots et de limaces en même temps.

Bouteilles en plastique, bocaux en étain ou en verre pour 2/3 remplies de dilué en deux avec de l'eau, de la bière ou de la confiture fermentée et goutte à goutte dans le sol jusqu'aux bords Attirés par l’arôme des mets délicats, les insectes pénètrent dans le récipient et reviennent sans hâte. Dans la matinée, les propriétaires se débarrassent sans problème du contenu de l'appât.

Medvedka.

Savon, kérosène, huile végétale

Si vous avez réussi à trouver l'entrée du labyrinthe souterrain, vous pouvez le remplir avec une solution spécialement préparée. Pour ce faire, prenez 10 litres d’eau et ajoutez au conteneur les composants suivants au choix:
10 g de savon + 50 g de détergent,

  • 100 ml de kérosène,
  • 3 cuillères à soupe l huile végétale.

La solution est coulée progressivement dans les entrées, de sorte que le liquide puisse pénétrer dans toutes les branches des passages souterrains. N'importe lequel des mélanges préparés sera désastreux pour l'ours et sa progéniture.

Aromathérapie et Pelure d'Oignon

Étonnamment, mais c'est un fait: la medvedka ne tolère pas certaines odeurs et, en les détectant, tente de s'éloigner à une distance de sécurité. Les méthodes d'aromathérapie suivantes sont recommandées chez les expulseurs de parasites:

  • plantation entre les plantes et le long du périmètre des lits de souci et de calendula,
  • Des abats de poisson éparpillés entre les rangs et légèrement saupoudrés de terre (méthode extrême mais efficace)
  • brindilles d'épinette dispersées,
  • Aulne pousses coincés dans les lits à une distance de 1,5 m les uns des autres
  • une préparation du sol avec un seau de sable de rivière et 1 tasse de kérosène,
  • arrosage des plantes forte infusion de pelure d'oignon.

Selon les jardiniers expérimentés, toutes ces odeurs de Medvedka ne font pas peur aux outils professionnels.

Medvedka.

Moulins à vent et scarificateurs

Les moulins à vent fabriqués par nos soins - l’ancienne méthode éprouvée de lutte contre les parasites souterrains. Les poteaux jusqu’à 3 m de haut sont équipés d’hélices en acier inoxydable à tôle mince et sont situés à plusieurs endroits dans le jardin. Les Medvedki ne tolèrent pas les sons et les vibrations spécifiques des éoliennes et s’empressent de sortir. sur les sites voisins. Par conséquent, avant d’installer les appareils, il est judicieux d’informer les voisins et de leur demander leur avis sur l’inconfort possible des bruits de vent.

Répulsif à ultrasons - une alternative intéressante aux éoliennes, ainsi qu'un moyen silencieux et efficace d'expulser un ours de votre site.

Il est important de comprendre qu'il est conseillé d'utiliser des pièges, des leurres et des moulins à vent si le nombre d'ours dans la région n'est pas critique. Lorsque toutes les méthodes de contrôle populaires ont été épuisées et que Medvedka continue de consommer la récolte, le seul moyen de se débarrasser des parasites est la destruction à l'aide d'insecticides.

Préparations chimiques et biologiques du Medvedka

L'urgence du problème des combats avec Medvedka caractérise avec éloquence la variété de produits spécialisés fabriqués par des fabricants nationaux et étrangers. Les insecticides en poudre et en granulés sont complètement prêts à l’emploi et vous permettent de vous débarrasser d’un ours une fois pour toutes.

Parmi la gamme des agents chimiques les plus populaires figurent les médicaments suivants qui sont demandés de manière stable:

  • Anti-prospection: appât efficace sous forme de microgranules, détruisant les parasites à tout stade de développement,
  • Medvetoks: un médicament sans danger pour le sol et les vers de terre, détruit Medvedka et, en même temps, les fourmis de jardin,
  • Medvetsid: moyen granulaire agissant de manière désastreuse sur Medvedka déjà 3 heures après avoir mangé l'appât,
  • Rembek: un médicament à action prolongée et éprouvé, également efficace dans la lutte contre les fourmis de jardin et le hanneton
  • Bowerin: médicament bio-en poudre, l'agent causal de la maladie causée par le champignon Muskardin, qui pénètre dans le corps des insectes et en provoque la mort.

En plus des produits finis, le bon vieux carbure aide à lutter contre Medvedka. Il suffit de déposer 5 g de carbure de calcium dans le trou du trou pour que l'acétylène formé par la réaction avec de l'eau remplisse tout le labyrinthe souterrain de passages creusés par des animaux nuisibles.

Il est plus facile d'empêcher toute attaque que de s'en débarrasser pendant longtemps. Des mesures préventives simples protégeront donc le jardin de l'ours et de sa vorace progéniture.

Prévention

Comme le montre la pratique, les fouilles profondes au printemps et à l'automne détruisent les nids et les ours de l'ours, empêchant ainsi les nuisibles de se reproduire et de s'installer pour l'hiver.

Medvedka.

L'un des moyens d'empêcher la Medvedka de faire partie du complot consiste à cesser d'utiliser du fumier de vache et de cheval et de le remplacer par du fumier de poulet.

Medvedka.

Les plantules avec un système racinaire compact peuvent être protégées du parasite avec une bouteille en plastique coupée qui crée une sorte d '«armure» autour des racines.

Planter des chrysanthèmes, des soucis et des soucis entre les rangées - une protection fiable contre l'ours. Les insectes n'aiment pas l'odeur du persil, de la coriandre, de l'oignon et de l'ail.

Medvedka.

Avant la plantation, les racines des semis sont traitées avec Aktara et Prestige, protégeant de manière fiable les plantes contre les parasites et contribuant à la croissance de la masse végétative.

L'introduction d'agents biologiques - oiseaux et animaux insectivores - est un moyen sûr d'éviter que des insectes nuisibles n'infectent un site et constitue une excellente occasion de ne jamais savoir à quoi un ours ressemble et est dangereux.

Autres articles sur les parasites du jardin:

Description générale

La larve de l'ours est extrêmement glouton. De leur nid va beaucoup, ils grandissent vite. En conséquence, très bientôt, tout le site sera rempli d'insectes nuisibles adultes. Et ils se répandront activement dans les jardins voisins.

Un Medvedka peut détruire complètement jusqu'à 15 plantes par nuit. Larves méditatives Les larves gloutonnes ne font pas moins de mal que les adultes. Les résidents d'été eux-mêmes peuvent se demander à quel point ces insectes sont puissants et volumineux. Mais vous pouvez les combattre, et très efficacement. Vous avez juste besoin de savoir exactement quoi faire.

Insecte à vie longue

Les insectes adultes atteignent 6 cm de long. C'est une taille assez impressionnante. L'espérance de vie est de 5 ans. Imaginez combien de larves ils ont le temps de faire sortir dans une telle période! Si vous ne considérez pas cet insecte uniquement comme un ravageur, vous pouvez le trouver intéressant et même attractif. Extérieurement, Medvedka ressemble au cancer. En cas de danger, la tête est cachée dans sa coquille. Les pattes antérieures sont de puissantes pattes, grâce auxquelles le medvedka peut creuser des trous même dans un sol dur. Les femelles pondent des œufs d'où éclosent les larves. Les ours, en raison de la présence d'ailes, peuvent voler d'un endroit à l'autre.

Signes d'apparition sur la parcelle de jardin

Le ravageur est nocturne. C'est pourquoi il n'est pas si facile de trouver des individus dans votre jardin. La photo de la larve de l'ours vous permettra de comprendre à qui vous avez affaire si vous trouvez un insecte dans votre jardin. Le plus tôt vous commencez le combat, mieux c'est. Par quels signes peut-on comprendre que ce ravageur a choisi votre jardin? Il y en a plusieurs:

  • La plantule commence à tomber complètement et si vous tirez le tronc, il est facilement retiré.
  • En déterrant les plantes-racines, vous constaterez de graves dommages.
  • Dans le sol, vous trouvez les passages, les trous et les sockets.

Cultures de jardin préférées

Medvedka aime les pommes de terre. Ne craignez pas de vous installer dans des régions où poussent des céréales. Ces plantes aident à augmenter la fertilité des insectes. Comme les céréales sont rarement plantées dans les banlieues, ce sont les champs de pommes de terre qui en souffrent le plus. Si vous cultivez une culture année après année au même endroit, la photo de la larve n'est plus nécessaire. Vous êtes sûrement bien au courant de ce que sont ces insectes.

Ponte

Ils peuvent parfois être trouvés sur leur parcelle de jardin en abondance. Dans ce cas, ils doivent être détruits dès que possible. La photo et la description de la larve de la Medvedka vous permettent de déterminer qui s’est réellement installé sur votre site et comment traiter cet extraterrestre.

C'est l'un des rares insectes qui se font un nid. Ceci est une petite caméra. Le plus souvent, la maçonnerie se trouve sous une couche de sol ou dans du fumier. Extérieurement, les oeufs peuvent être confondus avec la fourmi, mais ils sont beaucoup plus. Après environ trois semaines, les larves vont sortir. Habituellement, les nids sont situés à faible profondeur, à environ 10 cm sous la surface de la terre.

Description de la larve

La photo des jeunes de cet insecte montre clairement qu'il s'agit d'une copie réduite des adultes. La seule différence est la taille. Bien entendu, les larves n’ont pas encore de pattes avant puissantes et une coquille redoutable. Par conséquent, le résident d'été peut regarder les nouveaux coléoptères avec intérêt et ne pas comprendre quel type de créature il a rencontré. La larve passe par plusieurs étapes de la mue. Au début, cela ressemble à une araignée grise ou jaunâtre, mais progressivement, la similitude avec les parents devient apparente.

Première défaite

D'un nid, un grand nombre d'insectes éclosent. Immédiatement après l'apparition des œufs des larves commencent à se nourrir. Bien sûr, cela affecte vos atterrissages.

Si, dans un premier temps, les restes de la coque protectrice agissent comme des aliments, les aliments habituels des ours adultes serviront bientôt de nourriture: racines, racines, parties inférieures des tiges de plantation. Vous devez comprendre que demain, le besoin de nourriture des créatures voraces ne fera qu'augmenter. De plus, le nombre d'individus matures augmentera régulièrement, ce qui signifie que la population de l'année à venir augmentera de façon exponentielle. Par conséquent, chaque jardinier doit savoir à quoi ressemble la larve de l'ours et, après être tombé par hasard sur un groupe d'insectes, détruire tout le monde à la fois, avant qu'ils ne commencent à se promener sur le site.

Différence avec d'autres parasites

Souvent, les jardiniers les imaginent complètement différemment. C'est pourquoi nous avons décidé aujourd'hui de vous expliquer en quoi les larves de l'ours et du coléoptère de mai sont différentes. Il n'y a rien en commun entre eux. Contrairement à la croyance populaire, les chenilles blanches n'ont rien à voir avec les médvedas. Cet insecte est différent en ce sens qu'il traverse un cycle de transformation incomplet. C'est-à-dire, manque la nymphose. Les insectes éclosent déjà comme des adultes.

Les différences sont immédiatement visibles. Pour voir cela, regardez les photos de notre article. Les différences entre la larve et le hanneton sont évidentes. Les premiers (photo ci-dessus) en début de développement ressemblent aux araignées. Peu à peu, la similitude avec les adultes ne fait que grandir. Le coléoptère de mai et sa chenille blanche et grasse (photo ci-dessous) ne ressemblent en rien.

Risque phytosanitaire

L'insecte se déplace sous terre et ne remonte à la surface que la nuit, c'est pourquoi il est si difficile de le retrouver sur les lieux du crime. Et là, restant imperceptible, il ronge les racines et les tubercules. Bien sûr, la partie aérienne de la plante languit et périt, et l’été ne peut en comprendre la raison. Il arrose souvent en plantant divers médicaments contre des maladies fongiques et virales. Bien sûr, cela n’aura aucun effet.

Les larves ne font pas moins de mal. Comme on le voit sur la photo d'un ours, l'insecte et la larve sont très similaires. Et leur régime alimentaire n'est également pas très différent. La larve commence également à grignoter des racines, des tubercules et des graines. Mais s'il y a plusieurs coléoptères adultes sur le site, des centaines de larves qui ont éclos ici ne sont pas pressées d'aller nulle part. Это целая армия, которая будет уничтожать ваш урожай с огромным рвением. И чем больше они растут, тем выше потребность в пище.

Можно ли хранить поврежденные плоды

Это довольно популярный вопрос, поэтому давайте остановимся на нем немного подробней. Les racines que l'ours ou la larve ont rongées ont été trop endommagées. Si vous les creusez en été, ils peuvent être utilisés. Les zones endommagées doivent simplement être soigneusement coupées. Mais le stockage d'une telle culture ne peut plus être posé.

À propos, si un jeune arbre de pommier ou de prunier commence à se dessécher, vous ne devriez pas tout écrire sur les souris. Medvedka rongera avec plaisir les racines et la tige. Création insatiable et détruire les fleurs bulbeuses.

Méthodes populaires de lutte

La plus grande aide est fournie par les labours au printemps et en automne. De plus, il est souhaitable de le faire lorsque les températures nocturnes sont assez basses. Dans ce cas, les nids et les passages sont détruits. À l'automne, les insectes en hibernation n'auront pas le temps de trouver de nouveaux abris. Mais il y a un certain nombre de méthodes qui peuvent être utilisées:

  • Si vous aimez les soucis, alors plantez-les autour du site. Une telle mesure ne fonctionne pas seulement contre l'ours - ces belles fleurs font fuir les ravageurs.
  • Si vous trouvez un vison nuisible pendant le jardinage, versez-y de l'huile et un verre d'eau. L'insecte lui-même doit monter à la surface.
  • Au printemps, à côté des lits, étalez des morceaux d’ardoise et de pellicule. Le sol se réchauffera sous eux et l'ours construira des nids ici. Soulevez-les périodiquement et vérifiez. Les nids détectés doivent être détruits.
  • Une solution de savon et une infusion d’oignons repoussent les parasites, mais ils reviendront bientôt.

A quoi ressemble un petit ours?

Les endroits où ces insectes se sont installés sont reconnaissables aux rouleaux lâches de la surface du sol et aux trous semblables aux trous de vers, mais plus petits. Le nid de plantes ne reste pas, car la femelle ronge toutes les racines, essayant de rendre le site aussi chaud que possible par les rayons du soleil. Medvedka protège sa progéniture, nettoie les champignons parasites des œufs et des larves. Les larves quittent les œufs après 2 semaines.

Avant de devenir adulte, la larve mue 8 à 9 fois. C'est difficile à savoir, car la larve ressemble à une larve au premier âge, pas du tout en tant qu'insecte adulte et non en tant que représentant des âges ultérieurs. Les larves de cette période sont légères, ressemblent à des araignées mais, contrairement à ces dernières, elles n'ont pas 8 pattes, mais 6. Elles sont aveugles et non mobiles, elles se nourrissent du jaune embryonnaire qu'elles ont dans le goitre. Après la première mue, les larves se nourrissent d'humus, puis passent au régime principal des ours adultes.

Au bout de 25 à 30 jours, les larves quittent le nid et ressemblent toutes à celles d'un ours adulte, mais plus petites et sans ailes. La larve du premier âge atteint la taille de 15 mm, la seconde - 20 ans, la troisième - 25 ans et la quatrième (pronymphe) - 35 mm. Ainsi, à propos de la larve de l'ours et de sa taille, vous pouvez déterminer son âge. Au début de l'automne, la population de Medvedok est composée d'insectes adultes (imago) et de larves de 3 à 4 ans.

D'où vient Medvedka l'hiver?

Les ours adultes et les larves hivernent dans le sol dans des passages disposés verticalement. Les adultes atteignent une profondeur de 1 mètre et les larves - jusqu'à 0,5 M. Les larves hivernantes diffèrent des adultes ayant des ailes sous-développées. Après quelques mues supplémentaires, ils deviennent adultes à la fin du deuxième été de leur vie. Le nombre de mues dépend du climat du lieu. Dans les régions les plus au sud, la mue est plus petite et le développement est plus rapide.

Zone de distribution

L'habitat est constitué de sols bien humides, il peut nager, plonger et voler, mais il court aussi rapidement et creuse des tunnels souterrains. Il préfère s'installer près des plans d'eau dans les plaines inondables, mais peut vivre loin de l'eau, en évitant uniquement les endroits les plus arides. Medvedka vit dans tous les pays d'Europe orientale et occidentale, à l'exception des régions les plus septentrionales, de tous les pays d'Asie, d'Amérique et d'Afrique du Nord.

C'est un insecte très ancien, qui peut être vu même à quoi ressemble le scarabée ours. Il est à noter qu'il est incorrect d'appeler cela un coléoptère. En entomologie, on les appelle représentants de l'ordre des coléoptères et Medvedka est un représentant de l'ordre d'orthopterano. Dans ces circonstances, nous pouvons parler de l'apparence de l'insecte ours. Ils sont apparus sur Terre il y a plus de 3 millions d'années et se sont parfaitement adaptés à des conditions de vie très différentes.

Méthodes de destruction chimiques, agrotechniques et biologiques

En mangeant les larves, l'ours peut réduire le nombre de coléoptères et de papillons. Dans la nature, il apporte suffisamment d'avantages qui l'emporte sur les dommages causés aux plantes. Mais malheureusement, il s’installe souvent sur des terres cultivées, dans des jardins et des serres. Il peut apparaître et même hiver dans un dunghill ou un compost. Si vous utilisez du fumier sans le laisser partir, le sol sera infecté non seulement par les insectes, mais aussi par les graines de mauvaises herbes.

Les dégâts causés par l'ours étant de plus en plus évidents dans les zones cultivées, l'homme a développé, au cours de nombreux siècles d'exploitation, de nombreuses façons différentes de réduire le nombre d'insectes.

  1. L'utilisation de produits chimiques. Ils sont très efficaces dans la lutte contre les insectes. L'utilisation d'insecticides nécessite le respect de toutes les instructions, qui sont souvent ignorées. Mais le poison qui tue un organisme ne peut être sans danger pour un autre! Ce sont principalement des insecticides organophosphatés et des appâts qu'ils traitent qui sont enfouis dans le sol ("Fenaxin Plus", "Medvetoks"). Au printemps, avant de planter des plantes, les serres utilisent des appâts et en automne, lorsque les récoltes sont récoltées et que l'ours est toujours actif, ils utilisent des pyréthroïdes pour fumiger, c'est-à-dire fumiger une serre à l'aide de substances sans danger pour l'homme et les animaux, mais pour tuer les insectes.
  2. Mesures agrotechniques utilisées pour lutter contre les parasites. Ces méthodes incluent des techniques qui créent des conditions défavorables pour les parasites. Cette méthode est moins chère que les autres et jette les bases de l'agriculture biologique. Les exemples incluent le desserrage et le creusage du sol, le respect du temps de plantation optimal, le contrôle des mauvaises herbes et l'utilisation d'engrais minéraux.
  3. Utilisation de préparations biologiques pour la destruction des ours. Théoriquement, ils n'ont pas de concurrents en termes d'efficacité. Le principe de base est l'utilisation de médicaments spécialement développés qui provoquent une maladie fongique ou parasitaire chez les insectes.
  4. Il existe une méthode technologique supplémentaire qui effraie les têtes nues de petites régions. Sur votre site, vous pouvez installer des «scarificateurs» à ultrasons. Il faut qu’ils travaillent toujours, sinon les insectes retourneront sur le site.

Méthodes de lutte folkloriques et mécaniques

Parmi les méthodes populaires de contrôle des parasites sont des méthodes très efficaces. Ceux-ci incluent l'utilisation de décoctions de diverses plantes, la plantation de plantes qui ne sont pas tolérées par les parasites, l'utilisation de pièges. Vous pouvez enterrer dans le sol des bidons remplis d'eau aux 2/3, l'ours qui y est arrivé ne pourra pas sortir seul. Ils n'aiment pas l'odeur de certaines fleurs, comme les soucis et les chrysanthèmes. Une façon intéressante de faire peur est d'installer des platines à palette sur le site. Sur des poteaux minces, vous pouvez les fixer un peu. Quand ils tournent, les vibrations sont transmises au sol et, s’il ya un scarabée Medvedka à cet endroit, il quitte le site.

La manière la plus ancienne est la destruction mécanique des ours. Les insectes sont récoltés et détruits manuellement, ils déterrent des pièges et nettoient le fumier des insectes nuisibles. Ils sont tous très efficaces, mais très laborieux et désagréables, car l’ours est magnifique. Ces méthodes conviennent aux petites zones.

Attraction sur le site des ennemis naturels

L'utilisation d'ennemis naturels fait référence à des méthodes peu populaires, elles n'apportent pas la même satisfaction morale que les méthodes mécaniques, mais ce sont les plus logiques. Ces méthodes consistent notamment à attirer des oiseaux, des lézards et des grenouilles sur le site. Medvedka mange le petit butor, les étourneaux, les tourtes, ainsi que les lézards et les musaraignes. Souvent, ils sont tous perçus comme des invités non invités sur le site et nombre d'entre eux doivent simplement être protégés, car les avantages de leur présence sont évidents.

Que faire s'il y a des ours sur le site

Les meilleurs moyens sont de prendre en compte la nature de l'organisme nuisible. Afin de se débarrasser de l'ours, il est nécessaire, au printemps et au début de l'été, de réduire l'espacement des rangs jusqu'à une profondeur de 15 à 20 cm afin de détecter et de détruire les nids d'insectes. Dans le même temps, vous pouvez laisser des tas de fumier pour attirer les femelles et, quand elles y construisent un nid, dispersez le fumier et détruisez les nids. En automne, lorsque l'ours cherche un abri pour l'hivernage, il est efficace de creuser des trous de 0,5 à 0,7 m de profondeur dans le sol. Ces fosses sont attrayantes pour eux, ils pénètrent dans le fumier et lorsque le gel commence, le fumier doit être retiré des fosses et dispersé à la surface du sol. Les insectes et les larves adultes ne peuvent pas supporter le froid et périssent.

Lors de la pose de serres, il est nécessaire d’examiner soigneusement le sol afin de détecter les insectes adultes ou les nids et de creuser des pièges autour de la serre. À partir du fumier destiné aux serres, vous devez sélectionner et détruire l’ours. En sachant à quoi ressemble l'ours, vous ne pourrez certainement pas la perdre de vue.

Méthodes de contrôle chimique

Les méthodes pas toujours listées permettent d'obtenir un résultat positif. Ou vous ne pouvez pas avoir le temps libre pour les appliquer. Vous pouvez simplement vous rendre dans un magasin spécialisé et acheter des pellets contenant des insecticides. Les phéromones attirent un ours et, après un produit chimique moderne, même cet insecte puissant mourra en quelques heures. Si vous trouvez des insectes morts, il est préférable de les brûler. Sinon, ils pourraient devenir des proies et causer la mort des oiseaux.

Au lieu de conclusion

Medvedka et hanneton sont des ravageurs terribles du jardin. Tous les résidents d’été doivent savoir à quoi ils ressemblent. Il est très important de commencer le combat le plus tôt possible pour que les insectes n'aient pas le temps de reproduire la progéniture et d'endommager un grand nombre de débarquements. Aujourd'hui, il existe un grand choix de produits chimiques qui vous permettent de vous débarrasser rapidement d'un ours. Par conséquent, tout ce qui vous est demandé est d’examiner attentivement votre jardin et de remarquer les signes de défaite à temps.

Regarde la vidéo: Katyń 1080p pl, ru, en, fr, bg, vi, el, es, nl, pt, ro, sr, sl, tr, fi, hr, cs subtitles (Mai 2021).

Загрузка...

Pin
Send
Share
Send
Send

zoo-club-org