Les animaux

Comment traiter la gastro-entérite à coronovirus chez le chat?

Pin
Send
Share
Send
Send


Dans l'article, je parlerai de l'infection par le coranovirus chez le chat. Je vais énumérer les causes du développement, je vais décrire les principaux symptômes. Je vais vous dire comment l’infection à coronavirus et la gastro-entérite sont diagnostiquées et traitées. Je vais donner les règles de prévention et les vaccins.

Groupe à risque, modes de transmission et causes de l'infection à coronovirus

Il existe dans le monde différentes souches de coronavirus, mais il n'y en a que deux chez le chat et le chat:

  1. KKVK ou coronavirus intestinal (FECV) - ne cause pas de dommages importants au corps de l'animal.
  2. VIPK ou péritonite virale coronaire (FIPV) - peut entraîner la mort d'un animal de compagnie et causer une douleur intense.

Les raisons et les facteurs à l'origine du développement de la maladie sont notamment une immunité réduite, des situations de stress, l'âge (les chatons et les vieux chats sont les plus susceptibles), l'hérédité.

Une des causes de la maladie animale est le stress

Symptômes d'un coronavirus chez un chat

Les symptômes de la maladie dépendent directement de la souche ingérée par le chat et de la durée de la maladie.

KVKK ou entérite se manifeste par une diarrhée sévère qui ne s'arrête pas avant 4 jours. Le chat vomit, elle refuse de manger. Les animaux souffrant de cette forme de maladie récupèrent 4-5 jours après les premiers symptômes.

Le FIPV ou péritonite infectieuse provoquée par une souche du groupe WIPC peut se présenter sous deux formes: sèche et humide.

Ils se manifestent par les symptômes suivants:

  • perte d'appétit et perte de poids,
  • fièvre jusqu'à 41-41,2 degrés,
  • diarrhée sévère et vomissements,
  • conjonctivite et écoulement nasal
  • anémie (anémie).

Méthodes de diagnostic et traitement d'une maladie dangereuse

La méthode la plus efficace pour détecter une infection à coronavirus est le test le plus récent et le plus récent appelé VetExpert. Avec elle, vous pouvez identifier non seulement les animaux malades, mais également les porteurs latents.

La deuxième méthode - PCR, signifie réaction en chaîne par polymérase. Pour cette méthode, comme pour le test VetExpert, des excréments d'animaux de compagnie frais sont nécessaires.

L’infection à coronavirus, causée par la tension du groupe de l’OMPI, ne peut être traitée et aboutit toujours à la mort. Toutes les actions visent à améliorer l'état de l'animal. Sous forme humide, le liquide accumulé est pompé hors de la cavité abdominale. Les antibiotiques et les corticostéroïdes sont également utilisés pour supprimer les symptômes.

Toutes les souches du virus coronarien ne peuvent être guéries.

Comment soigner les animaux malades

L'animal malade doit être isolé des autres animaux, son but étant de lui fournir des conditions de détention confortables. Comme les organes digestifs souffrent d’infection par le coronavirus, il est préférable de transférer le chat dans un régime hautement digestible. Il est préférable de nourrir l'animal avec de la nourriture humide Hills A / D.

Prévention et Vaccin

La seule mesure efficace pour prévenir l'infection par le coronavirus est la vaccination avec un médicament appelé Primucell FIP selon le schéma thérapeutique. Il est enterré dans le nez de l'animal.

Voici d'autres mesures préventives qui réduiront le risque qu'un animal de compagnie soit infecté par un coronavirus:

  • Si les chats vivent surpeuplés (ceci concerne les chenils ou les abris), tous les locaux et objets d’utilisation sont régulièrement traités avec une solution d’ammoniac (le rapport entre le médicament et l’eau est de 1 à 32).
  • Tous les fabricants adultes sont périodiquement vérifiés pour le porteur du virus en utilisant le test VetExpert.
  • Le régime alimentaire de l'animal doit être parfaitement équilibré.
  • Il est nécessaire d'exclure la promenade d'un animal de compagnie dans la rue, en particulier pour les résidents des mégapoles (de nombreux animaux infectés dans les cours des maisons résidentielles transmettent le virus du coronavirus).

Les animaux à forte immunité sont capables de faire face au virus par eux-mêmes. Si le chat est affaibli par une autre maladie, la probabilité de reproduction active de l'agent pathogène dans son corps augmente considérablement.

Pour que l'animal ne tombe pas malade, vous devez le vacciner à temps.

La maladie peut-elle être transmise à l'homme?

Cette maladie est dangereuse exclusivement pour les chats. Par conséquent, si votre animal est malade, vous pouvez communiquer avec lui en toute sécurité et effectuer toutes les manipulations nécessaires.

L'infection à coronavirus est une maladie mortelle. Cela peut être asymptomatique, mais le chat reste une source d'infection. Garder un animal de compagnie dans des salles blanches et éviter tout contact avec des animaux errants réduira légèrement le risque d'infection, mais souvenez-vous que le virus est dangereux, même pour les chats qui ne sortent pas.

A propos de la gastro-entérite coronovirale chez le chat

En général, la gastro-entérite coronovirale chez le chat a plusieurs noms, ce qui signifie la même chose. Donc gastro-entérite à chat de coronovirus autrement appelé péritonite virale chats ou infection à coronovirus. La maladie affecte tous les félins: les animaux domestiques de toutes les races, ainsi que les chats sauvages. Il est généralement accepté de désigner la maladie par les lettres FIP, une abréviation anglaise qui abrége l’orthographe anglaise longue et complexe de l’infection - Péritonite infectieuse féline.

Comme toutes les autres infections, la maladie ne peut pas se manifester pendant une longue période. Ainsi, le chat est porteur du virus jusqu’à ce que l’infection se sente faible dans le corps et s’immunise. C'est ce qu'on appelle la période d'incubation, Il s'accompagne parfois de diarrhée périodique et de diarrhée. Si la diarrhée devient plus permanentealors vous devriez faire attention à ceci et consulter votre vétérinaire. Si la maladie n'est pas traitée et ne peut être motivée, une issue fatale est également probable.

    Au total, la maladie se présente sous deux formes principales, qui coïncident avec la plupart des autres maladies:

  • Gastro-entérite aiguë.
  • Gastro-entérite chronique.
  • Gastro-entérite à coronovirus chez le chat: le mode de transmission habituel

    En soi cela maladie infectieusequi est causée par un virus particulier. Il pénètre dans le corps de l'animal par les fonctions respiratoires d'un chat, par exemple lorsqu'il renifle un objet infecté, ou par la bouche lors, par exemple, d'un repas ou d'un léchage. D'une autre manière, il est appelé oral et nasal. Ainsi, le virus pénètre dans l'organisme et commence à se développer, à prendre de l'ampleur. S'il pénètre dans le corps immédiatement par le tractus gastro-intestinal, l'infection s'emparera de l'intestin et de son épithélium au début de la maladie si, par la voie nasale, l'épithélium des tissus respiratoires situés dans la partie supérieure sera infecté.

    La maladie varie et est divisée en différentes souches., que nous mentionnons plus tard, mais dans tous les cas, le plus souvent, la maladie est suffisamment contagieuse. Comme le disent les médecins, la maladie présente un degré élevé de virulence. Surtout si l'animal vit dans une crèche, un refuge ou un hôtel pour animaux. L'infection est transmise d'un animal à un autre.

    Infection à coronavirus de chatons

    Cela vaut la peine de dire que chat enceinte ne peut pas infecter son bébé dans l'utérusParce que ses anticorps renforcent l'immunité du chat, ce qui signifie qu'il ne sera pas malade. Cependant après la naissance, le système immunitaire ne se développe qu'au cours des 6-8 premières semainesc'est pourquoi à cet âge cela vaut surtout la peine de fréquenter l'animal et isoler des autres animaux, juste au cas où.

    Gastro-entérite à coronovirus chez le chat: transmission par d'autres moyens

    Le risque de transmission de la maladie après avoir par exemple caressé un autre animal de compagnie est assez faible. La maladie ne se transmet que par contact direct avec un autre animal ou par contact avec les excréments de ces animaux.. Par conséquent, il convient de limiter la communication entre vos animaux de compagnie et les chats suspects, en particulier s'ils sont vergers et sans abri.

    Il convient également de rappeler que pour l'homme, le coronavirus n'est pas dangereux. En outre, la maladie n'est pas susceptible aux chiens ou aux autres animaux domestiques, mais uniquement à la famille des chats de tous les sexes et de toutes les races.

    Gastro-entérite à coronovirus chez le chat: souche intestinale

    Souche intestinale ou autrement coronavirus intestinalSi nous parlons de l'abréviation utilisée dans le monde entier, il s'agit de FECV, qui se traduit par Feline Enteric Coronavirus. Tous les chats, quelle que soit leur race, leur sexe et leur taille, sont sensibles à la maladie dans le monde entier. Toutefois, l’infection a un faible agent pathogène, ce qui signifie qu’il n’est pas si facile de provoquer la maladie. Si le virus est ingéré à l’aide de la respiration ou par la bouche, il peut alors s’y attarder ou bien le quitter de façon asymptomatique après un certain temps.

    Influences sur le comportement du virus, bien sûr, immunité des animaux de compagnie. Après tout si l'immunité et la santé du chat sont en bon étatcela signifie que le virus et l'infection sont reconnus par les cellules du système immunitaire et sont éliminés par celles-ci. Si le corps est faible, l’animal est agité et hanté par le stress ou est simplement malade, le corps n’a pas la force de se battre, ce qui signifie que l’infection commence à agir et à prendre de l’élan. La maladie se manifeste sous la forme de diarrhée et de diarrhée, dont le degré de gravité varie. Vous devez en particulier faire attention à un phénomène courant: le sang dans les selles de l'animal. Il peut s'agir de grosses impuretés ou simplement de mucus. Bien que apparemment chat soit complètement en bonne santé.

      D'autres symptômes et signes cliniques seront présentés, mais spécifiquement pour le coronavirus félin entérique, les symptômes sont les suivants:

  • Le tube digestif est enflammé et douloureux.
  • La diarrhée
  • Impuretés de sang et de mucus dans les matières fécales de l'animal.
  • Parfois des nausées.
  • Tous ces les symptômes sont hors de contrôlePar conséquent, dans un tel état, il est extrêmement difficile de transporter l'animal à la clinique et de revenir même lorsque vous utilisez votre voiture. C'est pourquoi nous fournissons le service permettant d'appeler le vétérinaire à la maison. Possédant une multitude de points de référence à Moscou et dans sa région, nous déclarons avec confiance que le vétérinaire arrivera dans une heure, 24 heures sur 24. Le déroulement du traitement et la prophylaxie seront déterminés immédiatement.

    Gastro-entérite à coronovirus chez le chat: virus de la péritonite infectieuse

    Vient ensuite la souche qui cause péritonite infectieuse animaux de compagnie ou autre virus de la péritonite infectieuse. Les médecins du monde entier sont connus pour appeler le virus de la péritonite infectieuse féline, ou FIPV, en abrégé. Si nous parlons de différences par rapport au FECV, il présente un degré élevé de pathogénicité et dans presque tous les cas, l’issue fatale est très probable, mais la contagiosité est plutôt faible. Cela signifie que, bien que l'animal soit très malade et sans traitement approprié et au moindre retard, il est probable qu'il mourra, mais les autres animaux ne seront pas infectés même à proximité et avec le contact de leur parent.

    Le virus de la péritonite infectieuse féline et le coronavirus entérique félin sont inextricablement liés, car le premier est mutation de la souche de coronavirus intestinal. Cependant, si le coronovirus intestinal vit et n’existe que dans les tissus épithéliaux, la péritonite féline est à l’origine de la mutation. infecte le système immunitaire et ses cellules (leur fonction et leur devoir sont de protéger le corps et d’absorber les cellules et les particules qui ne devraient pas y être présentes), puis s’étend à tout le corps, affectant les organes et divers systèmes. Il est capable de frapper à la fois partiellement et complètement.

      Aussi isolé deux types cliniques de maladiequi dépendent de la tension d'immunité:

  • Dry - se développe lentement.
  • Vypotnaya - se développe rapidement et rapidement.
  • Alors comme la maladie est capable d'infecter un grand nombre d'organesLes symptômes varient également. Pour déterminer avec la plus grande probabilité pourquoi un organe est blessé, seul un vétérinaire expérimenté est en mesure d'utiliser un équipement spécial.

    Dans le plus grand nombre de cas, la maladie se développe en présence d'anxiété et de stress dans la vie de l'animal, dans un état d'oppression et de peur. Par conséquent, dans les moments de relocalisation ou l'arrivée des invités doivent essayer de parler aux animaux affectueusement. Vous ne pouvez pas crier sur un animal domestique, car il peut également déclencher une réaction en chaîne et provoquer une maladie difficile à traiter et dont les effets ne sont pas les plus favorables si elle est manquée et détectée uniquement au cours des derniers stades de développement.

    Ne tirez pas avec le traitement, dès les premiers symptômes, dont nous parlerons plus loin, contactez immédiatement votre vétérinaire. Il va certainement aider et prescrire un traitement individuel pour un chat. Nous parlerons également plus en détail du traitement de la maladie, mais rien ne garantit que la gastro-entérite sera guérie, en particulier aux derniers stades.

    Signes cliniques de gastro-entérite à coronovirus chez le chat

    Le danger de la maladie est qu’elle ne cause pas de gêne grave aux animaux domestiques, surtout au début.. Bouts de diarrhée ou vomissements avec mucus ou bien le sang est souvent réduit à un simple empoisonnement ou à une indigestion, parce que la semaine suivante, par exemple, la maladie ne se reproduit pas et que l'animal ne donne aucun signe indiquant qu'il a quelque chose à blesser. Sang et mucus dans les matières fécales formé en raison du fait que l'infection détruit le tissu épithélial dans l'intestin et l'enflamme.

    Aussi le danger de la maladie réside dans sa longue période d'incubation. Après tout, quand il est infecté, le chat est capable de supporter la maladie en lui-même presque toute sa vie et l'infection attend un moment de faiblesse du système immunitaire et du corps, ce qui frappe très fort, même à un âge avancé. Par conséquent, le chat se sent le plus souvent bien, si seule la forme intestinale de l'infection dans le virus de la péritonite féline ne s'est pas affaiblie et ne survient pas.

    De la maladie souffrent d'organes complètement différents de l'animal, par conséquent, le tableau général de la maladie est tout différent et individuel. Dans cette fonctionnalité et le fait que vous ne pouvez pas soigner un animal de compagnie vous-même, car sans diagnostic et recherche, il est impossible de dire exactement ce qui fait mal et ce qui doit être souligné. Cependant, dans tous les cas, si l'animal a une péritonite virale, il aura de la fièvre, une fièvre basse, de l'apathie, un manque d'appétit, une léthargie et une faiblesse générale. Les chatons souffrent également de problèmes de croissance et de condition de la laine. En raison de la diarrhée et des vomissements, qui se répètent parfois souvent, le chat peut être déshydraté.

    Forme sèche de péritonite - gastro-entérite à coronovirus chez le chat

    Il y a forme sèche de péritonite, que seul un médecin est capable de détecter à l’aide d’une échographie du ventre de l’animal. Comme symptômes, il y a une augmentation de la lymphe et des dommages au système nerveux. La forme sèche peut durer plusieurs mois et la mortalité ici, malheureusement, atteint presque cent pour cent..

      À noter signes majeurs d'une infection sèche:

  • Température corporelle élevée.
  • Déshydratation sévère due aux vomissements et à la diarrhée, ce qui réduit considérablement le poids corporel.
  • L'animal refuse de manger.
  • Apathie, réticence à jouer.
  • Forme humide de péritonite - gastro-entérite coronovirale chez le chat

    Il y a aussi maladie humide, lorsque le coffre et le ventre de l'animal sont enflammés, du liquide s'y accumule, ce qui entraîne une insuffisance respiratoire.

      Il a aussi certains les symptômesqui diffèrent de la forme sèche:

  • Fièvre et frissons.
  • Diminution de l'appétit.
  • Diarrhée et diarrhée sévère.
  • Refus de jouer et de communiquer, parfois d'agression.
  • La cavité abdominale augmente.
  • Insuffisance respiratoire.
  • Insuffisance cardiaque.
  • Difficulté à s'allonger, le liquide s'accumulant dans le ventre et le sternum, ce qui nécessite un retrait.
  • Diagnostic des maladies et infections de la gastroentérite à coronovirus chez le chat

    Sûr de vrai diagnostiquer une maladie Avec des symptômes aussi complexes, il est nécessaire de procéder à un examen complet et détaillé du corps, en étudiant les anomalies de chacun des organes. Des ultrasons et des rayons X de différentes parties et organes sont produits. Si l'animal est mort, une autopsie est effectuée.

    Également tenu et recherche en laboratoirepour lequel vous voulez étudier le sang, les matières fécales, le frottis et le lavage du rectum. En outre, le lavage est pris de la cavité abdominale et de la cavité thoracique. Après avoir examiné le délavage et les matières fécales par PCR, on détermine la présence d’un coronavirus intestinal. Le sang et les épanchements sont également examinés pour la péritonite des animaux de compagnie à l'aide de tests PCR ou ELISA. Il est nécessaire de comprendre qu'il arrive également que le virus de la péritonite et la maladie intestinale se produisent souvent en même temps et que si ce type de maladie n'est pas reconnu à temps, le traitement devient encore plus difficile et parfois même fatal.

    Lors de la détermination de la maladie par échographie, on note souvent l'intestin et son inflammation, la présence de liquides, la modification de la structure de certains organes, le plus souvent le foie, les reins, la rate et des dépôts dans le sternum et le ventre. Lymphe élargie.

    Traitement de la maladie gastro-entérite coronovirale chez le chat, ainsi que sa prévention

    Si l'animal a une forte immunité, ainsi qu'une forme physique saine et bien préparée, les vétérinaires sont en mesure d'identifier la maladie à l'aide des moyens décrits ci-dessus. Si l'infection a été détectée pendant la période d'incubation, cela ne signifie pas qu'elle ne doit pas être traitée. En effet, à tout moment, le corps est en mesure d’abandonner le relâchement, ce qui signifie que l’infection commencera son travail immédiatement, ce qui conduit souvent à la mort. Dans ce cas, les vétérinaires expérimentés prescrivent élimination naturelle du virusqui s'appelle élimination.

    Total l'opération dure environ deux à trois semainesDans certains cas, il dure plus longtemps et peut atteindre plusieurs mois. Moi-même coronovirus уже не опасен для питомца после проведения процедур, однако в кале он все равно будет сохраняться, а значит есть риск заражения других кошек, поэтому стоит быть осторожным и если в доме живет несколько питомцев, надо чаще убирать лоток и следить за его стерильностью. Стоит также соблюдать общую гигиену и дезинфицировать местаque le porteur du virus interagit avec.

    Aucun médicament ne peut guérir complètement la maladie, cent pour cent. Les médecins ne peuvent que garantir la qualité de vie globale du chat, ainsi que prévenir le développement de la maladie aux stades sans issue. Si un animal de compagnie est atteint d'un coronavirus intestinal de gastro-entérite, il est capable de vivre jusqu'à la vieillesse sans complications. En outre, un examen du vétérinaire pendant toutes ces années n'est même pas nécessaire, car la maladie est asymptomatique.

    Si cela péritonite infectieusealors la vie après la défaite du corps, peut se terminer après plusieurs mois. Tout dépend de l'expérience du vétérinaire et du stade auquel la maladie a été détectée. Cependant, le plus souvent, les vétérinaires ne promettent d’atténuer la maladie que pendant un certain temps et l’espérance de vie globale est réduite plusieurs fois. En général, le traitement dépend, comme déjà mentionné, du stade de la maladie et des caractéristiques individuelles générales du chat. Après tout, divers organes sont touchés et ont des conséquences différentes.

    Gastro-entérite à coronovirus chez le chat - prévention

      Il existe des méthodes pour sauver l'animal avant l'infection:

  • Ne donnez pas à communiquer avec un grand nombre d'animaux, surtout s'ils sont sans abri. Ne donnez pas non plus à communiquer avec des animaux non testés.
  • Respecter l'hygiène.
  • Prévenez le refroidissement excessif et la surchauffe de l'animal.
  • Surtout suivez attentivement les petits chatons en particulier le jeune âge. En effet, dans les premiers mois de la vie, l'immunité ne se forme qu'après avoir quitté l'utérus de la mère, où il était à l'abri de la gastro-entérite à coronavirus.
  • Gastro-entérite à coronovirus chez le chat - conclusion

    Comme il a été dit à plusieurs reprises, il est utile de suivre de plus près l'animal afin d'éviter l'infection ou de commencer à traiter rapidement la gastro-entérite à coronovirus chez le chat. Faites attention à toutes les déviations que vous remarquez, surtout si ce sont les déviations et les symptômes présentés dans cet article. Observez le comportement du chat après le déménagement ou toute autre situation stressante pour elle, car à ce moment-là, elle est plus susceptible à la maladie, quel que soit le virus.

    Une chose est sûre: vous ne pouvez pas faire face au diagnostic et encore plus au traitement vous-même. Après tout, de cette manière, le propriétaire ne fera que nuire à l'animal, aggravera la situation et peut-être que l'animal ne pourra plus être sauvé.

    Afin de ne pas vous retrouver dans une situation similaire, appelez le médecin de notre centre vétérinaire «I-VET»! Ceci est pratique du point de vue de la planification de l'heure et du jour, car le médecin arrive dans l'heure qui suit et il est également utile qu'un chat lui apporte au moins du stress et des inconvénients. Nous travaillons sur les technologies européennes uniquement avec les meilleurs spécialistes et vétérinaires du secteur, ce qui signifie que les animaux domestiques sont entre de bonnes mains et bienveillants!

    Voies d'infection

    Le coronavirus FCoV est introduit par voie orale ou nasale dans le corps du chat si une particule des matières fécales d'un animal malade est entrée dans sa bouche ou son nez. Le virus peut rester viable dans l'environnement externe jusqu'à 7 jours et dans le corps d'un porteur de virus animal, il peut survivre en mode veille jusqu'à un an, jusqu'à ce qu'il reçoive les conditions favorables à la reproduction.

    La maladie est le plus souvent enregistrée chez les chats âgés de moins de deux ans, ainsi que chez les individus âgés de 10 à 12 ans. Les chats appartenant à de grands groupes sont les plus exposés: les habitants des chenils et des refuges. Selon les statistiques, les chats domestiques qui ont peu de contact avec leurs proches représentent moins de 10% des cas sur le nombre total de gastro-entérites à coronavirus. Le risque de transmission de l'infection à un chat domestique par une personne est faible, mais il existe toujours. Cela est possible dans le cas des selles d'un chat souffrant de gastro-entérite à coronavirus sur les vêtements ou les mains du propriétaire du chat.

    C'est important! Un chat souffrant de gastro-entérite à coronavirus ne peut pas infecter un chaton à travers le placenta au cours de son développement prénatal. Mais après la naissance des chatons, il est recommandé de les isoler de la mère malade.

    Le virus FCoV, une fois ingéré par un chat, niche dans la muqueuse intestinale. En présence de conditions favorables (baisse de l'immunité des animaux, stress transféré, régime alimentaire malsain), l'agent infectieux commence à se multiplier rapidement, provoquant une inflammation de la muqueuse intestinale, puis de l'estomac. Les fonctions sécrétoires et motrices du tractus gastro-intestinal sont perturbées et un catarrhe de l'estomac et des intestins se développe.

    Les symptômes de la gastro-entérite chez le chat sont généralement assez vifs et il est difficile de ne pas les remarquer. C'est:

    • la diarrhée,
    • vomissements
    • manque d'appétit
    • du sang et du mucus dans les selles,
    • dans les cas graves - fièvre.

    L'animal devient apathique, cesse de prendre soin de lui-même, son apparence est terne. En essayant de boire de l'eau ou quelque chose à manger - envie émétique "sèche".

    Attention! Souvent, le propriétaire du chat prend les symptômes ci-dessus pour un trouble intestinal commun et essaie de le soigner lui-même. Cela est impossible: la gastro-entérite à coronavirus peut être lourde de conséquences. S'il n'est pas correctement traité, le virus FCoV, relativement sûr, peut se transformer en une souche hautement virulente du FIPV qui provoque une péritonite, entraînant souvent la mort.

    Souches et symptômes de gastro-entérite coronovirale chez le chat

    La gastro-entérite à coronavirus elle-même diffère selon les groupes de souches de virus:

    • Souches intestinales ou coronavirus intestinaux de chats, dans la littérature de langue anglaise, cette souche est appelée coronavirus entérique félin ou FECV. Cette souche présente un degré élevé de contagion pour tous les membres de la famille féline (très contagieuse), mais la probabilité de provoquer une péritonite virale chez le chat est très faible (faiblement pathogène). Après une pénétration dans le corps d'une manière ou d'une autre, le virus peut commencer à se reproduire ou être complètement éliminé du corps. Cela dépend entièrement du statut immunologique de l'animal. Avec un résultat favorable, toutes les particules virales sont reconnues et éliminées par les cellules du système immunitaire, avec un résultat défavorable, l'animal est porteur de la gastro-entérite à coronavirus du chat. Si le porteur de l'infection est en état de stress constant ou souffre de maladies concomitantes, l'infection à coronavirus peut alors se manifester par une diarrhée de gravité variable ou du sang et du mucus dans les selles d'un chat en bonne santé.

    inflammation du tube digestif,

    du sang et du mucus dans les selles,

    • Souches causant une péritonite infectieuse chez le chat ou le virus de la péritonite infectieuse chez le chat, dans la littérature anglaise - Le virus de la péritonite infectieuse féline (FIPV). Le FIPV, contrairement au FECV, a un degré élevé de pathogénicité (un animal malade a une mortalité proche de 100%), mais en même temps une contagion extrêmement faible. Cela signifie qu'un animal infecté par le virus de la péritonite du chat mourra avec un degré de probabilité élevé, mais les autres membres de la famille des félins peuvent difficilement être infectés lorsqu'ils entrent en contact avec celui-ci. Le coronavirus intestinal et le virus de la péritonite infectieuse féline sont deux souches du même virus étroitement apparentées.

    FIPV est un produit d'une mutation de la souche de coronavirus intestinal, mais si le coronavirus intestinal est trop important pour l'épithélium intestinal (il se multiplie et ne se nourrit que dans les cellules de l'épithélium intestinal), le virus de la péritonite du chat affecte les macrophages (cellules immunitaires, dont la fonction est l'absorption de cellules étrangères et de particules). La péritonite infectieuse affecte tous les organes et systèmes à un degré ou à un autre.

    En fonction de l'intensité de l'immunité cellulaire chez un animal malade, la péritonite virale du chat présente deux formes cliniques de flux: sec et effluent. La forme sèche se développe assez lentement et l'exsudat est plus transitoire. Les symptômes de la péritonite infectieuse sont peu spécifiques et, au début, peuvent avoir des manifestations très diverses, en fonction du degré de lésion d'un système particulier d'organes et de tissus.

    Signes cliniques

    En règle générale, les coronavirus intestinaux n'inquiètent pas beaucoup les chats et se manifestent par des épisodes de diarrhée plus ou moins graves ou des impuretés dans les selles contenant du mucus et / ou du sang (signe de destruction de la muqueuse intestinale et d'inflammation de l'intestin). Après une infection unique, les animaux deviennent porteurs de l'infection tout au long de la vie. En général, les chats infectés par une gastro-entérite à coronavirus se sentent normaux s’il n’ya pas de mutation de la forme intestinale du virus dans le virus de la péritonite du chat.

    Les animaux infectés par une péritonite virale chez le chat ont un tableau clinique très diversifié, qui dépend à la fois de la forme de l'évolution clinique et du système organique qui a le plus souffert d'une invasion virale. Le plus souvent, si le chat est atteint de péritonite virale, on peut observer une fièvre ou au contraire une diminution prononcée de la température corporelle, un épuisement général, un refus de manger, une léthargie. Si nous parlons de chatons, les animaux malades ont un retard de croissance considérable et une apparence généralement peu soignée. Une déshydratation sévère est observée dans le contexte de vomissements persistants et de diarrhée.

    Pour la forme sèche de péritonite infectieuse chez le chat, elle est caractéristique de la détection de formations granulomateuses dans la cavité abdominale lors d'une échographie, d'une augmentation du nombre de ganglions lymphatiques et de symptômes de lésions du système nerveux central. La forme sèche de péritonite infectieuse chez le chat peut durer plusieurs mois. Le taux de mortalité est de 100%.

    Symptômes de péritonite forme sèche:

    • température élevée
    • perte d'appétit
    • réduction de poids
    • déshydratation due à des vomissements fréquents,
    • la diarrhée,
    • faible dureté pour animaux de compagnie

    Avec une péritonite virale effusive, on observe une inflammation exsudative dans les cavités thoracique et abdominale chez le chat malade et, par conséquent, une accumulation de liquide dans les cavités thoracique et / ou abdominale, ce qui provoque l'apparition de symptômes d'insuffisance respiratoire.

    Symptômes de péritonite humide:

    faible activité de l'animal.

    augmentation du volume de l'abdomen (pour ascite)

    insuffisance cardiaque et respiratoire (avec hydrothorax),
    l'animal ne peut pas s'allonger en raison d'accumulations de liquide dans la cavité abdominale ou thoracique.

    Diagnostic de la gastro-entérite coronovirale chez le chat

    Le diagnostic de l’infection à coronavirus est réalisé de manière exhaustive, sur la base de tests de laboratoire, d’échographies, de radiographies et d’autopsies (en cas de mort de l’animal).

    Pour les tests de laboratoire, les animaux prélèvent du sang, des selles, des sécrétions du rectum et du liquide disponible de la cavité abdominale ou thoracique (le cas échéant). À travers l’étude par PCR de prélèvements sur le rectum et les matières fécales, nous déterminons la présence de la forme intestinale du coronavirus. Le sang et les liquides libres (épanchements) des cavités séreuses du corps sont examinés pour la détection du virus de la péritonite féline par PCR ou par la détection des anticorps qui le dirigent au moyen d'un test ELISA. Il faut se rappeler qu’une forme intestinale de l’infection et le virus de la péritonite peuvent être détectés simultanément chez un seul animal.

    Les signes échographiques typiques de la maladie sont une inflammation de l'intestin, la détection de liquide libre, une altération de la structure des reins, du foie et de la rate, avec une forme sèche de dépôts fibrineux sur les membranes séreuses de la poitrine et de l'abdomen, une augmentation de tous les ganglions mésentériques.

    Prévention et traitement de la gastro-entérite à coronavirus

    Si la gastro-entérite coronaire est diagnostiquée chez le chat, le traitement peut améliorer la qualité de la vie, mais ne permet pas une guérison complète. La vie de l’animal dépend du type d’infection qui frappe le corps. Grâce à la forme intestinale de gastro-entérite à coronavirus, il est possible de bien vivre, même sans l’assistance d’un vétérinaire. Mais si un animal est infecté par un virus de péritonite infectieuse, l’espérance de vie (depuis le début de l’infection) ne dépasse généralement pas plusieurs mois. Les soins vétérinaires pour les animaux malades visent à soulager l’état général et sont symptomatiques. Le traitement est prescrit strictement individuellement et dépend des systèmes organiques plus affectés.

    Comment protéger l'animal de la maladie?

    • Essayez d’éviter tout contact avec de grands groupes d’animaux. Ne pas laisser sortir dans la rue, ne pas laisser dans la pépinière pendant un moment.
    • Gardez votre animal de compagnie propre.
    • Ne pas trop refroidir ni surchauffer l'animal.
    • Assurez-vous que le partenaire choisi pour l'accouplement est en bonne santé.
    • Ne donnez pas de contact à l'animal avec d'autres animaux pendant le transport et lors des expositions.
    • Isolez les chatons jusqu'à 4 mois. Lorsqu'il est infecté par une gastro-entérite à coronavirus, le traitement des jeunes animaux (jusqu'à 4 mois) dans la plupart des cas n'aboutit pas. Et même si la maladie est détectée à un stade précoce, l'animal mourra très probablement. Le principal signe d'infection, même avec la souche la plus sûre, est le retard de croissance. Le chaton doit être isolé et tous les animaux domestiques doivent être contrôlés pour l'infection.

    Pin
    Send
    Share
    Send
    Send

    zoo-club-org