Les animaux

Où vit le lemming - description, mode de vie et faits intéressants

Pin
Send
Share
Send
Send


La famille des rongeurs comprend de nombreuses espèces et le petit animal, nommé lemming, figure sur cette grande liste. Où cette créature mignonne vit, de quoi elle se nourrit, comment elle se multiplie, vous pouvez en apprendre davantage à partir de cet article. Les petits rongeurs ressemblent à des campagnols et des hamsters en apparence et en style de vie. Le petit corps de l'animal est enveloppé dans une fourrure colorée, grâce à laquelle il a reçu le deuxième nom - le pilon polaire.

Lemming: description

Avant de parler du mode de vie d’un animal appelé lemming, où l’animal vit et ce qu’il mange, considérons ce à quoi ressemble un rongeur hétéroclite. Il existe environ 20 espèces de ces créatures à fourrure connues sur Terre. Tous sont très similaires les uns aux autres, si vous ne tenez pas compte des différences entre les espèces mineures.

Le corps du pilon est petit, mais en même temps dense, sa longueur est d'environ 15 cm, sa queue est petite (2 cm), ses pattes sont courtes, ses oreilles sont presque invisibles, elles sont cachées dans la fourrure. La robe est de couleur jaune-brun, le dos est beaucoup plus foncé et peut être panaché ou gris-brun.

Je voudrais mentionner le lemming de l’ongulé: contrairement à d’autres espèces, les pattes des pattes antérieures deviennent plus grosses en hiver. Grâce à ces "sabots", l'animal tire sa nourriture en ratissant la neige.

Où vit le lemming?

Ce bébé moelleux peut prendre racine partout où il y a de la végétation. Ainsi, les questions sur le lieu où vit le lemming, dans quelle zone il vit à l'état sauvage, peuvent être répondues avec un mot - partout. Bien qu'il existe, bien sûr, des endroits où ce rongeur robuste et sans prétention ne peut pas vivre. Toutes les espèces de lemmings sont adaptées aux dures conditions polaires.

La zone de son habitat permanent se situe sur le territoire de la toundra de l'Eurasie et de l'Amérique du Nord. Les îles de l'océan Arctique sont aussi un mignon rongeur, honoré par sa présence. On a également noté les endroits où le lemming pied vit sur la région côtière de l’Arctique, de la mer Blanche à la mer de Béring. Cet animal est considéré comme l’habitant autochtone de la Nouvelle Terre, des îles Nouvelle-Sibérie, de la Terre du Nord et des îles Wrangel. Maintenant, vous savez où vit le lemming.

Mode de vie

Les papillons polaires affectent la végétation de la toundra, créant un microrelief particulier. Pourquoi cela se produit-il, vous pouvez le découvrir en examinant la question de savoir où vit le lemming, où et comment il aménage son domicile.

Ces rongeurs vivent dans des terriers qui se creusent. La résidence des lemmings ressemble à un cachot avec de nombreux passages sinueux. De ce fait, dans les zones où il existe de nombreux animaux, le relief du sol change. Dans les terriers, ces Fuzzies équipent leurs nids. Pendant la saison chaude, sous le sol et en hiver, juste sous la couverture de neige.

Lorsqu'il fait chaud et que le soleil brille, on peut souvent voir des pestros courir entre les bosses ou assis près de leurs terriers. Le spectacle est très amusant! L’animal a l’air ridicule de s’asseoir sur le dos, tandis que le lemming agite rapidement ses pattes avant et hurle, essayant de faire fuir les ennemis potentiels avec de telles actions.

À la recherche de nourriture, les piétons parcourent souvent de grandes distances, un à un. Si vous observez une telle migration de côté, il semble que tout un troupeau se déplace. Tout cela est dû au fait que trop de rongeurs se déplacent dans une direction. Voyager, les lemmings sont capables de nager à travers les réservoirs, les nageurs sont excellents. Ils traversent également sans crainte toutes les localités qu'ils rencontrent sur leur chemin. Bien que sur la route, beaucoup d'animaux meurent pour diverses raisons.

La durée de vie moyenne du mélange polaire est de deux ans.

Que mangent les lemmings?

Le régime alimentaire d'un animal à fourrure dépend de l'endroit où vit le lemming. Les plantes herbacées, ou plutôt leurs parties molles, constituent la base de l'alimentation. Délicatesse préférée - coton et carex. De plus, les lemmings mangent volontiers de jeunes pousses et des feuilles de saule et de bouleau, de mousse, de bleuets, de mûres à la mode et autres baies.

La nourriture pour la volaille à la queue nécessite beaucoup, malgré sa petite taille. Pendant la journée, le lemming mange la quantité de nourriture qui double son poids. Si vous comptez pour une année entière, vous obtenez environ 50 kg de nourriture.

Élevage

Le lemming mâle n'est pas un casanier, il ne vit jamais dans un nid et erre constamment à la recherche de nourriture. La femelle est plus économique: à l'âge de deux mois, elle est déjà capable de s'accoupler, apportant 6 portées par an, chacune contenant 5 à 6 bébés.

Les louveteaux sont nés aveugles et sans défense, les yeux ouverts en 10-13 jours. Après 12 à 15 jours, les adorables petits enfants sortent du nid et vivent de manière autonome.

Les lemmings produisent une progéniture même en hiver, organisant des nids d'herbe avec beaucoup de mouvements sous la neige. Un tel réapprovisionnement rapide des rangées de ravageurs cause des dommages au monde végétal. La nature, ayant prévu cette caractéristique des rongeurs, limitait une reproduction particulièrement rapide une fois pendant plusieurs années.

Lemming: qui est-ce

Cet animal fait partie de la classe des mammifères, un groupe de rongeurs, de la famille Khomyakov. Lemming est un animal sauvage avec un petit corps dense. Il ne pèse que 70 grammes et sa longueur peut atteindre 15 cm. Une laine épaisse lui donne l'aspect d'une grosseur ronde, dans laquelle les jambes, la queue et les oreilles courtes s'enfoncent simplement. Habituellement, il peut être monochrome ou panaché.

En hiver, les lemmings n'hibernent pas. Leur laine prend des teintes plus claires, ce qui rend les animaux moins visibles dans la neige. Les griffes aident à se déplacer sur une telle couverture de lemming. En hiver, leur forme s'efface. Grâce à cette caractéristique, les lemmings ne tombent pas dans la neige et la déchirent facilement à la recherche de nourriture.

Lemming vit

Une épaisse couche de laine permet à ces animaux de vivre dans des conditions plutôt difficiles. Ils habitent les zones naturelles de la toundra et de la toundra forestière. C'est un territoire avec un sol gelé, où la végétation forestière est absente. Il y a des saules nains et des bouleaux, des mousses, des lichens et des algues. Les caractéristiques climatiques sont des vents forts et une humidité relative élevée.

Ces zones sont situées sur le territoire de l'Eurasie, de l'Amérique du Nord et de nombreuses îles de l'océan Arctique. En Russie, cette espèce est présente sur le territoire de la péninsule de Kola, de l'Extrême-Orient et de la Tchoukotka.

Traits de caractère

Lemming, la description et le style de vie dont nous traitons dans notre article, aime un style de vie solitaire. Même leurs propres terriers, ils creusent à une certaine distance les uns des autres. Ils commencent souvent à se battre avec leurs voisins. Un animal ou une personne s'approchant d'un lemming trop proche au risque d'être mordu.

Dans leurs nids ou leurs terriers, ils passent tout l'hiver. Pendant cette période, la nourriture est servie par les parties radicales des plantes. La recherche de nourriture est leur activité principale. Parfois, les lemmings détruisent toute la végétation autour. En effet, pendant la journée, ils mangent beaucoup plus qu'ils ne se pesent.

Les lemmings ne sont pas des animaux très amicaux. Vous avez à peine la chance de caresser cette petite balle moelleuse. Il commencera immédiatement à mordre, puis se cachera rapidement dans son terrier. L'animal ne quitte son abri qu'à la tombée de la nuit.

Lemming: où il vit, de quoi il se nourrit

Cet animal est un animal herbivore typique. La mousse, les céréales, les baies, les pousses de saules nains et les bouleaux sont une friandise préférée des lemmings. Certaines espèces préfèrent constituer des stocks pour l’avenir. Ils cachent de la nourriture dans leurs terriers. Le reste en hiver est beaucoup plus difficile. Ces lemmings cherchent de la nourriture sous la neige. Ils doivent construire un grand nombre de mouvements profonds pour atteindre l'objectif.

Cela vaut la peine de dire que l'appétit de ces animaux est suffisant. Imaginez qu’avec un poids inférieur à 100 grammes, le jeune Lemming mange environ 50 kg de biomasse végétale par an.

À première vue, il peut sembler surprenant que le lieu où vivent les lemmings et les renards coïncide souvent dans la nature. En réalité, ce n'est pas une coïncidence. Le fait que ces rongeurs constituent la base du régime alimentaire des renards. Oui, et les autres habitants polaires ne sont pas opposés à se régaler de lemmings. Ceux-ci incluent le hibou des neiges, l'hermine et le renard arctique.

Un régime jour clair est une autre caractéristique distinctive des lemmings. Son repas dure une heure, après quoi l'animal est profondément endormi. Cela dure quelques heures. De plus, ces processus sont répétés. Et vous devez trouver le temps de trouver des plantes comestibles et de produire une progéniture.

Mythe du suicide

Le fait le plus intéressant sur le lemming est le phénomène de leur mort en masse. De plus, ceci est observé pendant les périodes où le nombre de populations de ces animaux augmente considérablement. Le fait que les lemmings vivent seuls ajoute également au mystère de cette situation. Qu'est-ce qui les pousse à suivre le chef dans des endroits dangereux où leur mort survient?

Les écologistes pensent que ce fait est une fiction. Certaines années, le nombre de personnes a fortement diminué. Il n'y avait aucune explication pour lui. Ensuite, l'écrivain britannique Arthur Mee a publié un article à ce sujet dans l'encyclopédie pour enfants. Par la suite, la scène du lemming suicide a été filmée dans le long métrage "White Waste". Mais elle était absolument mise en scène.

Dans des conditions naturelles, tout se passe très différemment. En année de récolte, les lemmings se reproduisent activement et ne quittent pas leur aire de répartition. Le début d'une période défavorable oblige le lemming à rechercher de la nourriture. Ils migrent massivement à la recherche d'une "vie meilleure", surmontant de grandes distances.

Lemming voyage, car ils vivent seuls. Et des groupes entiers ne se retrouvent que dans les réservoirs, dépassant ainsi une partie de la population qui se noie.

Lemming sabot

Ce type est facilement reconnaissable à la forme des deux ongles moyens des pattes antérieures. Ils grandissent considérablement et deviennent comme une fourchette. Une autre caractéristique est la bande noire. Elle court le long du dos. Une autre bande est sur le cou. Visuellement, il ressemble à un collier léger. En général, la couleur du lemming à sabot présente des nuances gris cendré avec des taches rouges sur les côtés et un ventre gris. En hiver, l'animal change de couleur et devient blanc.

Où vit le lemming de cette espèce? La zone de sa distribution est assez large. Elle commence sur la côte est de la mer Blanche, comprend de nombreuses îles et s’étend jusqu’au détroit de Béring. Le lemming sabot se sent confortablement sur le territoire de la toundra avec un grand nombre de mousses, de saules nains, de bouleaux et de zones humides.

Son régime alimentaire comprend de jeunes pousses et des feuilles de plantes, de bleuets et de mûres. En hiver, les ongulés constituent des stocks importants de provisions dans leurs terriers. C'est l'un des représentants de l'espèce qui, en hiver, vit sous la neige en petits groupes. Étant la nourriture principale de nombreux animaux polaires, ils ont une valeur négative. Le lemming des sabots est un vecteur naturel de maladies infectieuses telles que la tularémie et la leptospirose. Les animaux ne lui sont pas soumis mais l'homme. Ils peuvent être infectés par des agents pathogènes par la morsure, par contact direct, par de l'eau contaminée, des aliments ou de la paille.

Lemming de forêt

La carte de visite de ce type est la présence d’une tache brune au dos. En général, la couleur de l'animal est gris noirâtre. Le lieu où vit le lemming est la taïga du nord de l'Eurasie. Ce sont des forêts mixtes et de conifères avec une épaisse couche de mousse. Dans ce document, l'animal ouvre de nombreux passages qui se poursuivent le long des sentiers. Ses terriers peuvent être trouvés dans la mousse de mousse ou les racines de vieux arbres. Le lemming forestier dure jusqu'à deux ans, amenant une portée de 5 à 6 bébés de l'année.

Lemming Sibérien

Cette espèce ne change pas de couleur en hiver. Le Lemming sibérien est assez grand. Il a une longueur d'environ 16 cm et une masse de plus de 100 g. On le trouve sur le territoire de la toundra russe et de nombreuses îles de l'océan Arctique. Sur le corps rouge du lemming sibérien, une bande noire est clairement visible, qui longe le dos. Les mousses vertes, les petits arbustes, la linaigrette et les carex lui servent de nourriture. Pour l'hiver, ils font d'importantes réserves de provisions dans des chambres à neige ou des nids, construits à partir de feuilles et de paille. Le lemming sibérien est un élément important de la chaîne alimentaire de la toundra. Pour les hiboux blancs, les labbes, les belettes, le renard arctique, l’hermine, ils constituent l’aliment principal.

Lemming Vinogradov

C'est un excellent exemple d'espèce endémique. Il ne vit que sur l'île Wrangel, où il est protégé par une réserve locale. Cette espèce porte le nom de Boris Stepanovich Vinogradov, célèbre zoologiste soviétique. Le domaine de ses recherches était la thériologie, qui est la science des mammifères. Il était une fois une espèce de lemming ongulé. Sa particularité est une tête allongée et une large nuque. En hiver, il devient blanc à partir de gris.

Ainsi, dans notre article, nous avons rencontré des représentants de l'équipe de rongeurs, appelés lemmings. La description de l'animal a ses propres caractéristiques. Ceux-ci comprennent un petit corps dense recouvert d'un épais manteau panaché. Selon l'espèce, il peut contenir des taches ou des rayures de couleurs différentes. Habitat Le lemming est le territoire de la toundra, riche en mousses. Ces plantes sont leur nourriture principale avec des pousses d'arbustes, de lichens et d'algues.

Qui sont les lemmings

Les lemmings sont de petits rongeurs de la famille des hamsters. Sur leur territoire, il y a environ 20 espèces, qui se ressemblent beaucoup. Le corps du lemmings est dense, 15 cm de long, la queue est courte, 2 cm seulement. Le pelage est jaune brun, le dos foncé, peut être gris brun ou panaché.

Les petites oreilles sont cachées dans la fourrure, les pattes sont assez courtes. Le lemming sabot a des griffes sur ses pattes avant pour l'hiver. Ils ramassent, comme des sabots, la neige en hiver à la recherche de nourriture.

Lemming sabot

Où vivent les lemmings

L'habitat de ces animaux est la toundra et la zone forestière-toundra. En plus de l'Amérique du Nord et de l'Eurasie, ils peuvent être vus sur les îles de l'océan Arctique.

Lemming vit dans des visons qu'ils creusent eux-mêmes. Les terriers représentent un grand nombre de passages sinueux. Ils créent souvent un micro-relief particulier de la toundra et influencent la végétation.

En hiver, ils peuvent construire des nids sous la neige.

Vison lemming dans la neige

Et pendant la saison chaude, faites un nid dans le trou.

Pourquoi les lemmings se reproduisent souvent

Les mâles ne vivent pas dans le nid, ils se déplacent constamment à la recherche de nourriture. Les femelles deviennent matures dès l'âge de 2 mois et sont tellement prolifiques qu'elles apportent des portées six fois par an. Les oursons naissent entre 5 et 6 pièces.

Une telle fécondité aide les animaux à garder leur nombre plutôt important. Le fait est que leur rôle dans la vie de tant d’habitants de la toundra est important. Les lemmings sont pour eux communs. Il y a des périodes où les animaux se reproduisent anormalement, comme un tapis moelleux, ils recouvrent la surface de la toundra. Et puis tous les prédateurs à quatre pattes et à plumes ne les mangent que. Le plus souvent, ils sont chassés par les belettes, les hermines, les renards, les loups et même les cerfs.

Lemming Courts

Pour cette raison, les animaux donnent naissance à plus de bébés et les oiseaux pondent de nombreux œufs.

Les hiboux et les renards polaires à un moment où il y a peu de lemmings ne se reproduisent pas du tout.

Description, style de vie et habitudes des lemmings

Il y a de petits animaux dans l'Arctique qui se sont adaptés aux conditions difficiles de l'Arctique et semblent se sentir assez à l'aise - ce sont des lemmings. Beaucoup de Russes ne savent même pas qui ils sont, car on ne les trouve presque jamais en Russie centrale. Les lemmings sont de petits rongeurs de la famille des hamsters. Extérieurement, ils ressemblent à des souris, bien qu'ils soient des parents très éloignés.

Apparence et habitudes

Malgré leur apparence mignonne, ces animaux font souvent preuve d'agressivité, même envers leurs proches. Ils aiment creuser des terriers individuels, pour lesquels ils peuvent même se battre avec des invités non sollicités. En passant, après avoir vu un homme, les lemmings, même de très petite taille par rapport à lui, contrairement à la logique, n'ont pas peur, mais commencent à défendre leur territoire. Dans l'ordre des choses - siffler, et dans certains cas, et se précipiter.

Habitat et mode de vie

Les Lemmings vivent dans la toundra arctique et subarctique, allant de la côte est de la mer Blanche à l'ouest jusqu'au détroit de Béring à l'est. Ils préfèrent la toundra moussue, où poussent le bouleau nain et le saule, la toundra pierreuse, les pentes des bassins versants, les tourbières tourmentées et les zones de carex-taïga, à l'exception du lichen toundra.

Les Lemmings sont actifs toute l'année. Ils sont herbivores, mangent des baies, des pousses, des racines et des céréales, tout en nourrissant les renards polaires, les renards polaires, les buses et tout particulièrement les hiboux, qui préfèrent les lemmings à toute autre proie.

Les Lemmings sont un animal solitaire. Des individus séparés sécurisent certaines zones et les protègent de leurs voisins voisins. En période de gros élevage, l’agriculture des régions du nord est un véritable désastre. Они совершают сезонные набеги на пастбища, где подчистую выедают осоки, мхи, кустарнички, которые необходимы для корма оленей и других домашних животных.

На зиму устраивают гнёзда на земле под снегом. В это время питаются прикорневыми частями растений, которые раскапывают из-под снега. Часто запасают корм впрок, устраивая хранилища вблизи своего гнезда. Кроме того они постоянно вылезают на поверхность в поисках пищи. Особенно это проявляется в темное время суток. À propos, justement pendant la nuit, les lemmings deviennent la proie d'un hibou polaire qui chasse seulement la nuit.

Types de Lemmings

Dans notre pays, plusieurs espèces de lemming sont courantes: lemming forestier, norvégien, sibérien, amur, ongulé et Vinogradov. En général, ils ne présentent que de légères différences de couleur et de longueur. Le plus grand d'entre eux est le lemming de Vinogradov, ils atteignent 17 cm - ce sont le plus grand de tous les petits rongeurs.

Lemming de forêt (Myopus schisticolor) - sa taille est d’environ 8-13 cm, son poids peut aller jusqu’à 45 g. La couleur est gris-noir, avec des taches marron à l’arrière. Il vit dans la taïga, de la Scandinavie au Kamchatka. Il préfère les forêts de conifères et les forêts mixtes riches en mousse. Il se nourrit principalement de mousses, de baies et de racines. Il crée des terriers dans les buttes moussues, entre les racines des arbres ou parmi les pierres recouvertes de mousse. Les femelles amènent des petits deux fois par an pour 4-6 pcs. Vivre 1-2 ans.

Leming norvégien (Lemmus lemmus). Taille jusqu'à 15 cm. La couleur est panachée, une bande noire sur le dos de la couleur jaune-marron. Habite la toundra de montagne en Scandinavie et la péninsule de Kola. Le nor ne creuse pas, s'installe généralement dans des abris naturels sous les racines des arbres, parmi les pierres et les buttes de mousse. Mange de la mousse, des carex, des céréales et des baies. La femelle est amenée en 3-4 portées jusqu'à 7 petits.

Lemming Sibérien (Lemmus sibiricus). La longueur du corps peut aller jusqu'à 16 cm, le poids peut aller jusqu'à 130 g. La couleur est jaune, il y a une bande noire sur le dos, elle ne change pas de couleur en hiver. Il vit dans la toundra de la Russie, de la Dvina du Nord à la Kolyma et dans les îles de l'océan Arctique. Il se nourrit de mousses, de carex et de linaigrette. En hiver, brindilles et racines d’arbustes de la toundra. En hiver, il vit sous la neige, dans les nids faits de feuilles et de branches. Pour l'année, la femelle apporte 4 à 5 portées, chacune avec jusqu'à 12 veaux. C'est la principale proie du renard polaire, de l'hermine et de la chouette polaire. Porteur de pseudotuberculose et de fièvre hémorragique.

Amur Lemming (Lemmus amurensis). Longueur jusqu'à 120 mm. En été, la couleur est brune avec une bande noire au dos. Longue fourrure hivernale de couleur marron avec une floraison grise, une bande sombre à l'arrière s'estompe ou disparaît complètement. Il se reproduit de la même manière que le lemming sibérien.

Lemming sabot (Dicrostonyx torquatus). La longueur du corps atteint 14 cm. En hiver, les griffes du milieu des pattes antérieures se dilatent et prennent la forme d'une griffe. D'où son nom. En été, couleur gris cendré, bronzage sur les côtés et la tête, couleur plus claire en hiver. L'abdomen est gris, le dos est rayé de noir, le cou est de couleur claire.

Lemming Vinogradov (Dicrostonyx vinogradovi). Nommé d'après le zoologiste B. S. Vinogradov, qui a découvert cette espèce sur l'île Wrangel. Où il habite jusqu'à présent. Se produit sur les îles voisines. C'est le plus grand des rongeurs. La longueur des corps atteint 170 mm. Il se nourrit d'herbe et d'arbustes. Pour l'hiver fait de grands stocks de branches pour l'alimentation. Creuser des villes-terriers vastes et complexes. La femelle élève jusqu'à 3 portées par an, de 5 à 6 petits chacune. Sa grossesse dure 20 jours. Les louveteaux se voient dans 10 à 12 jours et dans deux semaines, des terriers sortent.

Lemming s'auto-détruit

Les lemmings se nourrissent généralement longtemps sur le même territoire. Cependant, dans les années favorables, lorsque l’été et l’hiver sont suffisamment chauds, il existe un processus d’augmentation de la reproduction des lemmings. Le nombre de lemmings augmente tellement qu'il n'y a pas assez de nourriture, il y a une pénurie de nourriture et les animaux commencent à migrer. Il arrive un moment où cette migration se transforme en une délocalisation massive. Migrer principalement les jeunes individus. Ensemble, ils quittent leurs maisons et se précipitent dans toutes les directions. Ne faisant pas attention à rien, la masse vivante du lemming se déplace dans les champs, les montagnes, les villages, jusqu'à ce qu'elle repose contre une barrière d'eau, que ce soit une rivière, un lac ou un bord de mer. Lemmings se précipitent dans l'eau et nagent. Dans le même temps, une partie importante d’entre eux se noie en essayant de traverser.

Durant ces périodes, un véritable régal pour les prédateurs intervient sur les lieux de leur traversée. Les renards, les renards, les hiboux et les buses le poursuivent sur la terre ferme. Ne dédaignez pas ces chiens de nourriture et de traîneau, et parfois ils sont même mangés par des rennes. Dans l'eau, les cadavres des lemmings noyés à de tels moments recouvrent la surface de l'eau. Ils sont mangés par les goélands, les poissons prédateurs et les animaux marins. En raison de ces processus de migration, la population de lemmings est considérablement réduite et devient rare au cours des années suivantes. Habituellement, dans 3-4 ans, le nombre d'individus revient au niveau habituel et reste inchangé jusqu'à l'apparition d'un nouveau foyer de reproduction en masse. Ainsi, les lemmings s'autodétruisent et la régulation naturelle de leur nombre a lieu périodiquement en fonction des capacités de l'abondance de nourriture pour l'ensemble de la population.

Comme les lemmings sont des animaux de masse, ils constituent la base du régime alimentaire de nombreux prédateurs du Nord. Ce sont des renards arctiques, des hiboux polaires, des faucons pèlerins et des gyrfaux. Au cours des migrations de masse, les lemmings deviennent des proies faciles et tous ceux qui en ont l’impression commencent à les chasser. Les lemmings se nourrissent de loups, de corbeaux, de goélands, de labbes, d'ours et parfois même d'oies et de rennes complètement paisibles! Curieusement, les oies herbivores et les rennes compensent ainsi le manque de protéines dans le corps.

Pendant ces périodes, tous ces animaux préfèrent les lemmings aux autres types de proies, même leur fertilité est étroitement liée au nombre de lemmings au cours d'une saison donnée. La diminution périodique du nombre de lemmings se traduit par une baisse du taux de natalité des principaux prédateurs du Nord, qui amènent moins de progénitures au cours de cette période. Ainsi, de manière naturelle, non seulement la population de lemmings est réglementée, mais également celle d’autres animaux.

Pin
Send
Share
Send
Send

zoo-club-org