Les animaux

Granulome à éosinophiles chez le chat: causes, traitement

Pin
Send
Share
Send
Send


Tout propriétaire d'un chat domestique veut que son animal vive longtemps et ne soit pas blessé. C'est pourquoi il devrait connaître la symptomatologie des maladies et savoir dans quels cas le médecin devrait être consulté. Les processus inflammatoires incluent le granulome à éosinophiles chez le chat, qui peut être causé par des cellules spéciales du corps de l'animal - les éosinophiles, qui appartiennent aux leucocytes et agissent comme des défenses immunitaires.

Un granulome est une lésion des muqueuses et de l'enveloppe externe de l'animal. On trouve également dans la littérature le nom "granulome complexe à éosinophiles", "dermatose à éosinophiles". Le plus souvent, les jeunes chats (environ 3,5 ans) sont sujets à cette maladie, sans distinction de race ou de sexe.

Manifestations

En médecine vétérinaire, il est courant de distinguer plusieurs variétés de granulomes de chat, qui diffèrent par la localisation et les caractéristiques des:

  • Les ulcères. Ils sont situés sur la langue ou la lèvre supérieure du chat, grossissent progressivement et ont une couleur rouge vif. La lèvre elle-même se gonfle, la lésion saisit la peau et les muqueuses. La taille initiale d'un tel ulcère ne dépasse pas 2 mm, mais si vous ne commencez pas le traitement à temps, il se développera considérablement et dépassera 5 cm. ne provoque pas de douleur. Le plus souvent, l'ulcère a des bords légèrement surélevés, ne saigne pas. Plus caractéristique pour les chats que pour les chats.
  • Plaques. Cette variante du granulome affecte les hanches, l'aine ou le ventre de l'animal, accompagnée de démangeaisons sévères. À l'intérieur de chaque plaque se trouve un liquide qui s'écoule lorsque le chat se peigne, endommage la peau et provoque des douleurs. Une telle manifestation du granulome éosinophile du chat peut également être détectée par un examen visuel: le site de la lésion est gonflé, sa couleur est rouge et sa hauteur est d'environ 3 à 5 cm. Peut survenir chez les animaux de tout sexe.
  • Raid. C'est la formation de petites plaques chauves, peintes en rouge, et des ulcères se forment souvent à leur surface. Il affecte le dos, le cou et les hanches de l'animal, mais se retrouve également sur d'autres parties du corps. Souvent accompagné de démangeaisons.

Le granulome peut également être situé sur les pattes des chats, sur le menton, dans la bouche, sur le ventre ou sur les côtés.

Divers facteurs peuvent provoquer le développement de granulomes chez un chat ou un chat;:

  1. Sensibilité individuelle des chats à la drogue.
  2. Réactions allergiques.
  3. Hypersensibilité aux allergènes aéroportés.
  4. Facteur héréditaire.
  5. Dermatite résultant de la défaite d'un animal par des puces ou des tiques, des piqûres de moustiques.

En outre, la principale cause de la maladie peut être une intolérance individuelle au produit alimentaire. Un granulome peut souvent survenir avec l'introduction d'un nouveau type d'aliment dans le régime alimentaire de l'animal, l'utilisation accidentelle de produits chimiques ménagers, la prise de médicaments. Cependant, de nombreux vétérinaires signalent que toutes les causes d’un granulome dangereux pour les animaux domestiques ne sont pas comprises et étudiées.

Les symptômes du granulome à éosinophiles sont divers. Ceux-ci incluent:

  • Gonflement des tissus.
  • Education sur les nodules serrés de la peau ou les petits ulcères.
  • Les lésions cutanées sont le plus souvent célibataires.
  • L'acné (papules), les nœuds, les plaques qui empêchent la déglutition normale apparaissent dans la bouche de l'animal - dans le ciel ou la langue. Ce phénomène s'appelle la dysphagie, il entraîne la famine chronique du chat et peut entraîner des complications graves, allant jusqu'à la lipidose du foie.
  • Parfois, il y a des phoques, accompagnés de démangeaisons, mais ne causant pas de douleur.
  • Les ganglions lymphatiques chez le chat sont agrandis.

Le plus souvent, un animal avec un granulome ne laisse pas son anxiété, se comporte comme d'habitude, surtout si l'inflammation ne fait que commencer et ne provoque pas de démangeaisons. Par conséquent, le propriétaire est tenu d'être attentif à son animal de compagnie.

Après avoir trouvé au moins une des manifestations de granulomes, vous devez immédiatement rendre visite au vétérinaire et commencer le traitement, car plus tôt cela est fait, plus le chat a de chances de parvenir à un résultat sans complications.

Diagnostic et traitement

Le vétérinaire procède tout d’abord à un examen externe de l’animal, mais il ne devient possible de poser un diagnostic précis qu’après analyse, en particulier un examen histologique du tissu. Un échantillon de sang est prélevé pour identifier un allergène spécifique. En outre, afin de diagnostiquer une maladie inflammatoire, on peut utiliser la microscopie du grattage de la peau (pour éliminer les effets des parasites cutanés), la biopsie de la peau du chat (visant à exclure les tumeurs malignes). Les phénomènes microscopiques associés aux granulomes à éosinophiles sont assez typiques; par conséquent, pour un vétérinaire, en règle générale, poser un diagnostic ne pose pas de difficulté.

Le traitement d'un granulome à éosinophiles chez un chat commence le plus souvent par un traitement antibiotique. L’acceptation de tels médicaments n’a pas pour but de s’attaquer aux causes profondes et d’améliorer l’état de l’animal; le vétérinaire détermine la durée du parcours individuellement, mais le plus souvent c’est 3-4 semaines. Les médicaments suivants peuvent être prescrits.:

  • Doxycycline (toutes les 12 heures, administrer 5 à 10 mg).
  • Cyclosporine. Les injections sont effectuées une fois par semaine pendant un mois, la dose est calculée individuellement - 1 mg par kg de poids du chat.

Pour soulager les démangeaisons sévères dues aux granulomes, les glucocorticoïdes sont prescrits, ils soulagent également rapidement l'inflammation. Cependant, si le granulome a provoqué une réaction allergique, de tels médicaments ne peuvent qu'accroître sa manifestation et aggraver l'immunité de l'animal. C'est pourquoi il est inacceptable que vous preniez tel ou tel médicament, seul un spécialiste peut déterminer le traitement.

La cicatrisation des plaies chez les chats atteints de granulome stimule l’acétate de méthylprednisolone ou la prednisone, qui sont utilisés jusqu’à guérison complète de la peau. Souvent, la réception des fonds peut être retardée de plusieurs mois, mais il y aura un soulagement après 30 jours d'utilisation. La posologie pour les granulomes est déterminée individuellement par le vétérinaire, mais le plus souvent, ces quantités sont utilisées.:

  • Acétate de méthylprednisolone par injection sous-cutanée - 4 mg par kg de poids de chat (toutes les 2-3 semaines).
  • Prednisolone - 2 mg par kg de poids corporel (toutes les 12 heures).

Lorsque les plaies sont parties, le traitement par prednisolone est terminé, mais pas immédiatement, mais en réduisant progressivement la dose, cela évitera la récurrence du granulome. Si le contact avec l'allergène ne peut pas être empêché ou si l'allergène lui-même n'est pas détecté, la prise de méthylprednisolone se poursuit, mais la posologie du médicament devient aussi faible que possible - une fois tous les 2 ou 3 mois.

Les antihistaminiques sont prescrits pour éliminer les symptômes des allergies. Il est très important d'identifier l'allergène et de prévenir ses effets sur l'animal afin que le vétérinaire puisse lui proposer un régime alimentaire particulier.

Il existe des situations où les plaques éosinophiles ne sont pas sensibles à la prednisone. Dans ce cas, le vétérinaire peut vous prescrire d'autres médicaments.:

  • Dexaméthasone - toutes les 24 heures, ingestion de 0,4 mg par kg de poids de chat.
  • Triamcinolone - toutes les 24 heures, administration orale de 0,8 mg par kg de poids du chat.

Lorsque les plaques éosinophiles se cicatrisent, le médicament est réduit, l'objectif étant d'atteindre la dose efficace minimale (prise du médicament en 2-3 jours, pas plus souvent).

Pronostic et prévention

Le plus souvent, la maladie peut être traitée et disparaît sans complications graves. Mais il est très important de commencer le traitement rapidement, cela augmentera les chances d'obtenir un résultat favorable. Lorsque vous allez chez le vétérinaire à un stade précoce, vous pouvez vous limiter à ne prendre que de la prednisone, sans antibiotiques ni antihistaminiques. Si vous commencez la maladie, le traitement du granulome à éosinophiles chez un chat sera plus long et plus difficile, et l'infection elle-même peut même entraîner la mort de l'animal.

Cependant, il convient de rappeler que le meilleur traitement pour les granulomes à éosinophiles est la prévention. Il est donc très important de développer un «menu» sain et sûr pour l'animal, dont les composants ne provoqueront pas d'allergies. La consultation d'un allergologue, d'un vétérinaire, aidera.

Il est également important de surveiller l'hygiène personnelle de l'animal, de le laver et de le peigner, afin d'éviter le développement d'une infection cutanée. Vous ne devez pas oublier le traitement de l'animal contre les parasites pouvant causer des granulomes.

Le granulome éosinophile des chats domestiques fait partie des processus inflammatoires des muqueuses et de la peau. Bien que les formes cliniques soient très diverses, ce qui est commun à ces processus est ce qui cause leurs réactions allergiques, le plus souvent à la nourriture, à un médicament précédemment prescrit ou à une morsure d’insecte - une tique, une puce, un moustique.

Prise d'histoire

Une conversation avec le propriétaire est importante non seulement pour diagnostiquer la maladie, mais également pour élaborer un plan de traitement. On peut poser aux propriétaires les questions suivantes:

  • Quel type de nourriture un animal reçoit-il, que son régime ait changé ou non.
  • Matériau dont le bol est fait. N'a pas changé les plats à partir de laquelle l'animal mange. Combien de fois faut-il laver un bol de résidus de salive et d'aliments?
  • Ne commencez pas dans les réparations de la maison.
  • Quel type de médicaments et avec quelle régularité le chat traité contre les puces.
  • De nouveaux animaux de compagnie sont-ils apparus dans la maison (oiseau, chien, rongeur)?
  • Type de charge dans le bac.
  • Des lésions cutanées similaires sont-elles apparues auparavant?

Pour collecter l'anamnèse, il est important que l'animal soit amené à la clinique par une personne qui vit constamment avec le chat et en prend soin.

Frottis empreinte

Après une conversation avec le propriétaire et un examen clinique, le dermatologue prélève un frottis sur l’ulcère de la lame. Après coloration (méthode Diff-Quick), un tel frottis est examiné au microscope. Cela vous permet de déterminer le degré d'infection (s'il y a des bactéries) et de détecter les éosinophiles. La microscopie est un bon moyen de distinguer un granulome à éosinophiles d’un granulome infectieux (bactérien, viral, fongique).

En cas de suspicion d'oncologie (lymphome, mastocytome, métastase du carcinome de la glande mammaire), une biopsie est réalisée à la frontière de la zone saine et atteinte. Ces biopsies pour le syndrome éosinophilique:

  • une image d'inflammation profonde de la peau avec plusieurs éosinophiles,
  • y compris mât et cellules multicœurs géantes.

Test sanguin

Les analyses de sang sont effectuées strictement sur un estomac vide, tandis que les analyses cliniques aident à confirmer le diagnostic: elles détectent une éosinophilie, souvent avec une basophilie.

L'analyse biochimique avant le traitement n'est nécessaire que si vous suspectez des maladies concomitantes:

Allergotest

Les tests intradermiques aident à identifier les allergies aux composants environnementaux:

  • acariens microscopiques,
  • pollen végétal.

Ils doivent être pratiqués en cas de suspicion de dermatite atopique.

Avec le granulome éosinophile de chat, le traitement local (pommades, solutions) n’a pas de sens, des médicaments systémiques sont prescrits.

Thérapie standard: hormones stéroïdes

Utilisez des agents hormonaux:

  • Prednisolone (2 mg / kg par jour),
  • Dexaméthasone (0,3 mg / kg),
  • Triamcinolone (0,8 mg / kg).

La durée d'admission ne doit pas dépasser 3 semaines. S'il est difficile pour les propriétaires de donner une pilule à un animal domestique, le médecin peut effectuer 2 injections d'hormone stéroïde par voie sous-cutanée, à un intervalle de 2 semaines:

  • Dexafort
  • Acétate de méthylprednisolone - Métipred, Solu-Medrol.

Lorsque les lésions disparaissent, la dose de médicament diminue, puis annule complètement le traitement.

Dans le cas de plaques uniques bien délimitées, le médecin peut injecter Triamcinolone directement dans l’épaisseur de la lésion éosinophilique.

Thérapie supplémentaire

Pour restaurer rapidement la peau et réduire l'inflammation, il est utile d'introduire des suppléments d'acides gras oméga-3 dans le régime alimentaire, en utilisant des gouttes sur le garrot Allerderm Spot-On.

En outre, recommandé "test d'alimentation" pour 1-2 mois - un régime hypoallergénique. Les aliments cuits à la maison à base d'une source de protéines inhabituelle peuvent être refusés par un chat. Les régimes industriels brevetés de différents fabricants sont donc plus souvent utilisés:

Intervention chirurgicale

Selon l'emplacement et la configuration du foyer pathologique, vous aurez peut-être besoin de:

  • excision chirurgicale de tissu pathologique
  • la cryothérapie
  • chirurgie au laser.

Mais sans traitement anti-inflammatoire, la rechute survient presque toujours, de sorte que la chirurgie est associée à un traitement conservateur.

Immunosuppression

Dans les cas graves, lorsque la maladie ne répond pas au traitement par des stéroïdes, utilisez des médicaments qui inhibent le système immunitaire:

  • Cyclosporine 5 mg / kg par jour,
  • Chlorambucil (Leukeran) 0,1 mg / kg par jour,
  • traitement aux sels d'or: médicaments Solganol, Schering par voie intramusculaire 1 mg / kg 1 fois par semaine avant le début de la rémission (6 à 12 semaines).

Avant de commencer le traitement, le médecin doit informer du patient des éventuels effets secondaires de l’utilisation de stéroïdes et d’autres médicaments immunosuppresseurs. Avec une surveillance attentive de l'état de l'animal, du respect des dosages et du mode d'administration des médicaments, la probabilité de leur développement diminue. La plupart des effets négatifs des hormones disparaissent après leur annulation.

Conclusion

Le diagnostic du granulome à éosinophiles n'est pas difficile, mais le mécanisme du début et de l'évolution de la maladie n'est pas encore clair. Le traitement symptomatique est très efficace et doit être commencé le plus tôt possible. Les formes lancées d'ulcères à éosinophiles conduisent à des défauts tissulaires importants et nécessitent un traitement à long terme.

Merci pour votre abonnement, vérifiez votre boîte mail: vous devriez recevoir une lettre vous demandant de confirmer l'abonnement

Qu'est ce que c'est

En résumé, on peut dire que ce terme désigne un large groupe de maladies inflammatoires de la peau des animaux. Il existe diverses formes cliniques, dont la nature de l’évolution diffère de manière significative dans de nombreux cas, mais néanmoins, une réaction inflammatoire est presque toujours observée. Le plus souvent, la peau affectée sur certaines parties du corps, ainsi que la cavité buccale (sur la photo).

Initialement, on pensait que la maladie pouvait être provoquée par des dizaines de raisons, notamment des parasites, une nourriture médiocre, le stress et des influences environnementales, mais les scientifiques ont tendance à penser que, dans presque tous les cas, le granulome est une sorte de réaction allergique locale et générale. Dans la plupart des cas, les lésions cutanées démangent beaucoup et l’animal les lèche et les gratte en permanence.

Souvent, cette pathologie est liée à la dermatite aux puces. Comme les propriétaires n'attachent depuis longtemps aucune importance au léchage constant de leur animal, la maladie peut aller très loin.

Quelle est cette maladie?

Actuellement, les vétérinaires distinguent plusieurs formes de cette pathologie, y compris des cas mixtes. Mais nous allons considérer les plus fréquents et typiques:

  • Ulcère à éosinophiles (lésion indolore). Ces tumeurs se trouvent sur le bord de la lèvre supérieure du chat (d'un côté et des deux côtés). Il convient de noter que dans ce cas, l'ulcère se forme relativement rapidement, couvre une surface importante et la zone touchée peut gonfler de manière notable. Dans les situations graves, les dommages touchent presque tout le visage du chat et d'autres symptômes de granulome à éosinophiles chez le chat peuvent être observés n'importe où sur le corps.

  • Plaque éosinophile. Ils peuvent se développer n'importe où, mais ils se retrouvent plus souvent chez le chat sur le ventre. Apparence - «gâteaux» étendus et aplatis sur le corps, leur surface est généralement rouge ou rose foncé. En règle générale, les poils eux-mêmes ne poussent pas sur les plaques, ils sont très irritants, c'est pourquoi le chat les lèche constamment. Peu à peu, ces dommages se propagent sur toute la surface de l'abdomen.

  • Granulome éosinophile. Ils peuvent également apparaître sur n’importe quelle surface du corps, mais presque toujours sur la langue et le palais, sur les lèvres, ainsi que sur les membres postérieurs (en particulier à l’intérieur de la cuisse). En règle générale, les lésions ne sont pas particulièrement prononcées; au début, il se produit un léger épaississement de la peau, puis seulement de nouvelles croissances «poussent» à cet endroit. À ce stade, la perte de cheveux massive est enregistrée.

Symptomatologie

Le plus souvent, à la surface de la peau, on trouve des nodules simples, dont la surface est très dense et même grossière. Parfois, les lésions prennent la forme de nodules ou d'ulcères. On note assez souvent un gonflement important des tissus au même endroit. Une rougeur est observée, des ulcères apparaissent, mais il n'y a pas de douleur en même temps. Comme nous l'avons dit, tout le corps peut être affecté, mais les lieux d'origine «préférés» sont le museau et la surface interne des membres postérieurs. Dans de nombreux cas, l'examen révèle un gonflement des ganglions lymphatiques locaux.

Si les lésions se sont développées dans la bouche, l'animal ne peut ni manger ni boire normalement et, par conséquent, les signes d'épuisement et de déshydratation augmentent rapidement.

Comment est-il traité?

Jusqu'à présent, il n'y avait aucune preuve convaincante que certains microorganismes puissent causer le développement de granulomes à éosinophiles. Mais il est connu que les microbes aggravent considérablement l'évolution de cette maladie en raison du développement d'une infection bactérienne secondaire. Dans tous ces cas, une antibiothérapie peut être utile.Les agents antimicrobiens n'élimineront pas la cause de la maladie, mais amélioreront grandement l'état de l'animal. La durée des antibiotiques est d’au moins deux à trois semaines.

Le traitement des granulomes à éosinophiles chez le chat dépend en grande partie du degré de négligence du processus et de la cause première de la maladie. Si aucun facteur prédisposant ne peut être identifié, un traitement symptomatique est utilisé. Dans le cas où toutes les manifestations visibles sont représentées par une ou deux petites plaies, elles peuvent être laissées du tout (à condition qu'elles n'interfèrent pas avec le chat). Lorsque le processus montre initialement une tendance à se propager davantage, le traitement doit commencer immédiatement.

Les glucocorticoïdes (stéroïdes) sont le moyen le plus courant et le plus efficace utilisé presque toujours pour les granulomes. Ils éliminent bien l'inflammation et, en outre, soulagent considérablement les démangeaisons. La durée et la dose varient en fonction de l'état physiologique et de l'âge du chat. Parfois, les vieux chats doivent prescrire un traitement prolongé avec des stéroïdes à petites doses, car dans leur cas, il est difficile d'obtenir une rémission à long terme de la maladie.

Mais c'est dangereux, car les effets secondaires de l'utilisation à long terme de médicaments hormonaux peuvent être très graves. Si l'on suppose que le traitement à long terme est nécessaire, il est préférable de réfléchir à des méthodes alternatives. Ils comprennent les éléments suivants:

  • Les antihistaminiques, qui peuvent aider dans presque tous les cas, soulagent efficacement les démangeaisons. Ce traitement est disponible à la maison, mais vous devez tout d’abord consulter votre vétérinaire.
  • Immunosuppresseurs tels que la cyclosporine ou le chlorambucil. Ils sont utiles si le granulome s'est développé dans le contexte des maladies auto-immunes.
  • Hydrocortisone de but. Ce médicament appartient également à la catégorie des hormones, mais son utilisation ne provoque pas d'effets secondaires dangereux.

On pense que l'administration d'acétate de méthylprednisolone contribue à l'apparition d'une rémission à long terme de la maladie chez le chat. L'introduction de ces médicaments se poursuit jusqu'à ce qu'ils guérissent complètement tous les dégâts. Immédiatement syntoniser sur ce que tout cela peut prendre jusqu'à huit semaines. Des améliorations visibles et bien marquées peuvent être constatées au cours du premier mois. Ce n’est que lorsque toutes les lésions guérissent et disparaissent complètement que la prednisone est interrompue pour y pénétrer progressivement.

Dans les cas où des améliorations importantes ne peuvent être obtenues au moins huit semaines plus tard, tous les tests de laboratoire nécessaires doivent être effectués une nouvelle fois, car la cause en est probablement un allergène non identifié ou une autre cause de la maladie. La méthylprednisolone est indiquée dans ces cas (pour éviter une détérioration du processus), mais elle est prescrite tous les deux ou trois mois, mais pas plus souvent. Ainsi, vous pouvez éviter les effets secondaires de l'hormonothérapie. Hélas, seules les hormones peuvent guérir les granulomes, car il n'y a pas d'autre moyen de le faire. Voici comment traiter cette pathologie.

Prévisions et astuces

Quel est le pronostic et les perspectives d'un animal malade? Si le granulome a été provoqué par un allergène, et a réussi à être installé et localisé, alors tout est garanti. Dans le cas où les lésions cutanées étaient plus graves, certains animaux pourraient nécessiter un long traitement antihistaminique. Dans ce cas, le pronostic peut être discutable, car de telles lésions cutanées risquent de ne pas guérir pendant très longtemps. En général, cela se produit souvent après une longue période de prise de stéroïdes, en raison d'un système immunitaire affaibli.

Que peut conseiller les propriétaires de ces animaux? Premièrement, même après le rétablissement, il est nécessaire de surveiller en permanence leur état de santé, à temps pour déceler les signes d’une rechute de la maladie. Deuxièmement, consulter un dermatologue et un allergologue vétérinaires expérimentés pour trouver le régime le plus inoffensif possible. Si possible, il est préférable d'utiliser des aliments spéciaux ne contenant pas d'allergènes.

Troisièmement, si votre chat est malade et que le processus est compliqué par une infection secondaire, veillez au maintien de l'hygiène: éliminez régulièrement les exsudats excrétés, collez des boules de poils sur vos cheveux. Toute pommade antiseptique peut également être utilisée. Enfin, emmenez régulièrement votre animal chez le vétérinaire, afin qu'il effectue souvent une inspection de routine de l'animal.

Variétés

Il existe plusieurs types de granulomes à éosinophiles chez le chat, le traitement dépend directement du type de maladie. Par conséquent, il est si important de mettre en place des mesures de diagnostic de haute qualité pour pouvoir faire le bon diagnostic. Les types les plus fréquents et communs incluent les facteurs suivants:

  1. Ulcère à éosinophiles. Ce néoplasme affecte le bord de la lèvre supérieure de l’animal (d’un côté ou de plusieurs côtés à la fois). Il convient de noter que l'ulcère se forme très rapidement, touchant une grande partie du corps et provoquant un gonflement. Dans les cas graves, le museau du chat entier est affecté, et avec la suite du traitement sans traitement, les symptômes du granulome peuvent être vus sur une autre partie du corps.
  2. Plaque éosinophile. Il survient sur n'importe quelle partie du corps, mais dans la plupart des cas, ils sont diagnostiqués sur la cavité abdominale. Les zones touchées sont des zones aplaties et élargies sur le corps, leur surface est généralement de couleur rose foncé ou rouge. Sur les plaques, il n'y a pas de poils, ils provoquent des démangeaisons constantes, alors l'animal les lèche constamment. Ces lésions peuvent se propager dans tout l'abdomen.
  3. Granulome éosinophile chez le chat. La complexité des mesures thérapeutiques permettra de faire face à cette maladie, sinon elle se développera et se répandra très rapidement. Dans la plupart des cas, il est diagnostiqué sur les lèvres, les postérieurs, le palais et la langue. Les zones de la lésion ne sont pas très prononcées, il y a tout d'abord un léger épaississement de la peau, puis une autre tumeur se forme à sa place. Cette étape est caractérisée par une diminution des cheveux.

Chacune de ces variétés présente un certain nombre de particularités et de nuances. Cela s'applique également au processus de traitement. Par conséquent, vous ne devez pas traiter l'animal vous-même, car il est dangereux pour la santé. De plus, sans beaucoup de connaissances, vous ne pourrez obtenir aucun résultat positif. Dans un établissement médical spécialisé, le vétérinaire doit procéder à un diagnostic approfondi afin de distinguer la maladie d'autres maladies présentant de tels symptômes. Des manifestations similaires ont de telles conditions pathologiques:

  • abcès
  • infection fongique
  • virus et bactéries pathogènes,
  • tumeurs bénignes et malignes,
  • maladies idiopathiques.

Pour confirmer le diagnostic, il est nécessaire d'exclure d'autres raisons, il est nécessaire d'examiner le tissu histologiquement. Le spécialiste doit détecter les symptômes caractéristiques de l'inflammation, ainsi que la présence dans l'organisme de taux élevés d'éosinophiles. Ces cellules sanguines apparaissent en grand nombre en présence d'un processus inflammatoire, ainsi que lors d'une réaction allergique.

Il résulte de tout cela que le processus microscopique associé au granulome à éosinophiles est relativement similaire, de sorte qu'il n'y aura pas de difficulté particulière lors des mesures de diagnostic. Bien que la difficulté principale puisse être la présence de caractéristiques distinctives à prendre en compte lors de la détermination du type exact de la maladie. Bien sûr, un vétérinaire expérimenté peut diagnostiquer en toute confiance, même lors d'un examen visuel. La maladie est également fréquente chez les autres animaux domestiques. Par exemple, le granulome chez le chien est souvent diagnostiqué.

Lors du diagnostic, le spécialiste doit s’intéresser à la cause des maladies, en particulier des réactions allergiques. La maladie survient souvent après quelque chose d'assez frivole, par exemple, après un contact mineur d'un animal domestique avec des produits chimiques, des innovations nutritionnelles et une morsure d'insecte. Par conséquent, avant le traitement, l'animal doit obligatoirement être testé pour l'un ou l'autre facteur.

Dans certains cas, la détection d'un allergène peut prendre beaucoup de temps, parfois elle est calculée en semaines. Cependant, ceci est très important et vous ne devez donc pas gagner de temps, car cette approche vous permet de choisir le traitement thérapeutique le plus approprié et le plus efficace. Le traitement peut nécessiter des médicaments puissants avec des effets secondaires et un risque élevé de complications, d'où l'importance d'un diagnostic correct. Parfois, l'apparition de granulomes à éosinophiles chez les chiens et les chats est associée à des maladies de type auto-immunitaire, ils sont très difficiles à diagnostiquer et à traiter.

Ce problème peut facilement être confondu avec d’autres maladies de la peau, telles que priver. Cette maladie étant transmise à l'homme, il n'est pas nécessaire de les toucher pour détecter les traces sur la peau. L'animal doit être isolé, en particulier des enfants, pour ne pas être infecté. Il est impossible de commencer le traitement seul, cela non seulement cause des problèmes de santé, mais menace également la personne.

Si vous constatez une diminution de la peau sur le corps de l'animal, ainsi que des excroissances, des ulcères, des inflammations ou des marques sur les muqueuses, consultez immédiatement un vétérinaire. Le spécialiste éliminera le risque d’avoir d’autres maladies et, lorsqu’il établira un diagnostic de «granulome à éosinophiles», prescrira un ensemble de mesures thérapeutiques.

Auparavant, nous avions déterminé qu'une des causes de la maladie était une réaction allergique. Si la maladie se manifestait après le contact avec l'animal avec la chimie ou le remplacement de l'aliment par un nouvel aliment, le contact initial du chat avec celui-ci devait être éliminé. Un spécialiste devrait connaître ces facteurs, cela accélérera le processus de diagnostic et d'établissement d'un diagnostic précis.

Si vous avez pu constater la présence d'excroissances, d'ulcères, d'inflammation ou de marques sur les muqueuses, consultez immédiatement un vétérinaire.

S'il y a des tiques et des puces sur le corps du chat, les parasites doivent être éliminés immédiatement aux dépens des préparations, car les insectes sont une autre cause du granulome. Les outils modernes résistent remarquablement bien aux parasites. En un jour, vous pouvez les éliminer complètement. Il est nécessaire de traiter des objets et des objets de chat, ainsi que de dormir, mais il est préférable de mettre de l'ordre dans toute la maison et de porter une attention particulière aux endroits où l'animal est le plus souvent.

Comment augmenter l'efficacité du traitement

Pour accroître l'efficacité du traitement médical et améliorer l'état de l'animal, les vétérinaires recommandent l'application d'un certain nombre de recommandations simples, notamment les facteurs suivants:

  1. En cas de premiers signes de maladie de la peau, il est nécessaire de formuler correctement le régime alimentaire de l'animal. Le menu ne doit inclure que des aliments hypoallergéniques.
  2. Pendant toute la durée du traitement, vous devez suivre un régime.
  3. Des vitamines et d’autres suppléments utiles devraient être ajoutés aux produits alimentaires afin d’accroître les fonctions de protection de l’organisme.
  4. Il faut prendre soin de donner des médicaments à l'animal. S'il y a des signes d'intolérance individuelle pour les composants, il est nécessaire de contacter le vétérinaire pour qu'il prescrive un autre remède et détermine à quoi le chat est allergique.
  5. Dans la vieillesse, le corps est difficile à gérer, il est donc souhaitable de prolonger le cours global de quelques semaines. La probabilité de guérison sera alors beaucoup plus grande.

Si vous suivez ces règles simples, vous pouvez augmenter l'efficacité des mesures correctives et augmenter les chances de récupération. De plus, ces nuances ne permettent pas à la maladie d'entrer dans une phase difficile.

En présence d'une telle maladie, il est assez difficile de prédire un résultat positif, car cet indicateur est affecté par divers facteurs, notamment:

  • causes de maladie,
  • l'efficacité du traitement médical,
  • l'âge et la présence de maladies concomitantes,
  • le degré de dommage au corps
  • exactitude et opportunité du diagnostic.

Si les facteurs qui ont provoqué la défaite de la peau ont été correctement établis et si le traitement a été effectué à temps et dans le respect de tous les aspects importants, le pronostic sera favorable. Avec un nombre important de lésions cutanées et une aide non immédiate, il y a une forte probabilité d'apparition d'une infection secondaire qui, en règle générale, provoque une issue fatale.

Pin
Send
Share
Send
Send

zoo-club-org